La faillite en musique

Un directeur à sa secrétaire blonde :
– Y’a-t-il eu des messages pour moi ce matin ?
– Ah oui ! Y’a un certain Simson ou Molinaro qui a téléphoné d’Hambourg ou Monaco, je sais plus, je n’ai pas compris son numéro à cause de ma musique ; enfin bref, faudrait que vous le rappeliez avant midi, sinon il vous met en faillite avec effet immédiat.

Pierre et le Loup

Les perles : la police

Mme X. a appelé quatre-vingt-quatorze fois le centre d’Opération de la Gendarmerie. Elle devra comparaître devant le tribunal pour voies de faits envers agent de la force publique et appels téléphoniques répétés non justifiés.

Le coup du téléphone

Les perles : les assurances

« C’est un coup de téléphone qui est à l’origine de l’accident. L’appareil se trouvait en effet sur une étagère, et je l’ai reçu sur la tête… »

Le respect dans l’armée française

Le sergent-chef Bonnetête doit passer un coup de fil urgent. Il s’apprête à utiliser une cabine téléphonique de la caserne, mais n’a pas de monnaie.

Voilà justement le deuxième classe Patimbert qui arrive en traînant ses Rangers. Le sergent lui demande :
– Soldat Patimbert, est-ce que vous auriez une pièce de 1 franc ?
– À l’aise, Blaise ! répond Patimbert.

Le sergent Bonnetête voit rouge :
– Est-ce que c’est une façon de s’adresser un supérieur ?! Maintenant je vais reposer ma question. Deuxième classe Patimbert, auriez-vous une pièce de un franc à me prêter ?

Et Patimbert :
– Chef, NON chef !