Les enfants de psychanalystes

Un psychanalyste questionne sa fille de dix ans :
– Alors, tu t’amuses bien avec ta nouvelle poupée ?
– Oh, oui, papa. Je la fais s’allonger sur le divan et lui pose des tas de questions stupides. Exactement comme toi avec tes clients !

Un employé bien arrosé

Les perles : la hiérarchie

« S’il était plus stupide, il faudrait l’arroser deux fois par semaine. »

La Meuse en feu

Kevin a mis les couilles en feu
Y’avait une fille entre les deux
Une simple querelle amoureuse
Se passe comme ça dans la Meuse

Lazzi

copie d'écran d'un fait divers sordide lié à une simple querelle amoureuse
La Meuse en feu

« Meuse : il asperge d’essence puis brûle les parties génitales de son rival. » (source : BFMTV)

Un belge à New-York

C’est un belge qui a rendez-vous à New-York pour les affaires. Mais comme il s’est perdu, il appelle la secrétaire du businessman avec qui il a rendez-vous :
– Est-ce que vous pouvez m’aider, je crois que je suis perdu !
– Certainement Monsieur, où vous trouvez-vous ?
– Je suis à l’angle de la rue « Walk » et « Don’t Walk ».

La guerre entre les Flamands et les Wallons

La guerre vient d’éclater entre la flandre et la Wallonie (cela devait arriver). Inévitablement la guerre se transforme en guerre de tranchées.

L’ennui venant, un soldat wallon dit à son compagnon.
– Regarde on va bien s’amuser et il crie : « JUUUUUUULES……. »

Dans le camp flamand on répond :
– Il n’y a ! (et disant cela le flamand se lève)
– Pan… (coup de fusil de la part du wallon, bien sûr)

Après quelques temps, et après avoir été décimés en bonne partie, les flamands, énervés, décident de réagir. Un soldat flamand dans sa tranchée tente donc de faire la même chose que les wallons :
– « JEAN…. » crie-t-il
– C’est toi Jules ? répond le wallon.
– Il n’y a !
– Pan…