Le vieux qui perdait l’audition

Un petit vieux qui commence à être sourd consulte le spécialiste pour voir s’il y a moyen d’améliorer son sort :
– Docteur, j’ai des problèmes d’audition !

L’O.R.L. répond :
– D’accord. Eh bien, on va vérifier cela. Je vais d’abord prendre mon otoscope et vérifier l’état de votre tympan.

Le doc essaie d’introduire son machin, mais il bute contre quelque chose :
– Tiens tiens… Un corps étranger.

Il prend ensuite sa pince, et qu’est-ce qu’il extrait de l’oreille ? Un SUPPOSITOIRE !

Le petit vieux regarde le truc au bout de la pince et dit au médecin :
– Docteur, est-ce que je peux donner un coup de téléphone ? Il faut que je prévienne ma femme que je sais où j’ai mis mon sonotone…

Le bonheur du mariage

« Pour moi, un mariage heureux, c’est l’union d’un homme sourd avec une femme aveugle. »

Samuel Taylor Coleridge

Le sirop des sourds

Deux amis se donnent des nouvelles de leurs familles respectives :
– Je crois que ma femme est sourde !
– Comment t’en es-tu rendu compte ?
– L’autre nuit, tu sais, quand le magasin de pétards a explosé, eh bien, elle m’a dit : « Prend du sirop, ça m’énerve de t’entendre tousser ! »

La pipe du mariage

C’est un homme plutôt âgé assis devant chez lui, prenant l’air tout en nettoyant sa pipe.

Un ami qui passait par là lui crie :
– Alors, tu maries ta fille ?!

Mais le vieux est dur d’oreille et il comprend « Alors, tu nettoies ta pipe ? » et du coup il répond :
– Oui, ça va lui agrandir le trou…

La vulgarité des jeux de grattage

Au bureau de tabac du coin, une jeune et jolie buraliste vient de s’installer pour la première fois derrière son comptoir.

Quand se présente un type gros et adipeux qui soudain, devant elle, lève les mains en l’air en faisant semblant de palper de l’argent puis redescend ces mains pour se gratter les parties pour finir les mains en bas en simulant une masturbation. La jeune fille, surprise et courroucée, l’engueule :
– Mais enfin ! Ça va pas ? Qu’est-ce que vous voulez ? Espèce de pervers !

Le gros type se réexécute toujours sans un mot : il lève les mains en l’air en faisant semblant de palper de l’argent puis redescend ces mains pour se gratter les parties pour finir les mains en bas en simulant une masturbation.

Cette fois c’en est trop pour la jeune fille qui, outragée, part en courant voir son patron :
– Ecoutez, venez voir mais il y a un gros type obscène qui fait plein de geste dégoutant devant moi !

Et le patron, en voyant le type lui répond :
– Ne vous en faites pas ! C’est Robert, un sourd-muet. Il veut juste un Millionnaire, deux Morpions et un Solitaire…