Le nouveau paralysé

Robert rencontre son vieil ami Bernard. Stupeur ! Celui-ci est en fauteuil roulant…
– Oh mon pauvre qu’est-ce qui t’est arrivé ? Ne me dis pas que tu es paralysé…
– Ne t’inquiète pas, lui répond Bernard en lui faisant un clin d’œil.
– J’ai trouvé une combine super pour gagner du blé : j’ai eu un accident de voiture et j’en ai profité pour simuler une paralysie totale et définitive !
– Ouais cool, répond Robert, Mais comment tu vas faire à l’avenir ? Te voilà condamné à rester en fauteuil en permanence…
– Penses-tu. La semaine prochaine je vais en pèlerinage à Lourdes !

Les contes de notre enfance

Le Prince Charmant entre dans un café en bordure de la forêt. Il a l’air extrêmement contrarié. L’aubergiste le reconnaît et lui demande ce qui ne va pas.

« Vous n’allez jamais me croire », répond le Prince. « Hier, je me baladais dans la Forêt Enchantée lorsqu’au beau milieu d’une clairière, je tombe sur une certaine Blanche Neige. Elle était endormie sur un lit de fleurs. Un nain était assis à côté d’elle et la veillait. Ce nain me dit alors que Blanche Neige avait mangé une pomme empoisonnée et qu’elle s’était endormie. Seul un baiser donné de mes lèvres de Prince Charmant serait à même de la réveiller.

N’écoutant que ma bonté d’âme, je lui fais un baiser sur la joue : rien.

Je continue donc en l’embrassant sur la bouche : toujours rien.

Je poursuis en passant la langue et en lui massant les cheveux tout à la fois : toujours rien.

Alors, je me déshabille, et j’entreprends de la besogner sans vergogne. Au bout de quelques minutes d’efforts intenses, elle se met à crier « Oh oui, oh oui ! ». »

« Ah, voilà qui est extraordinaire ! Tu as ressuscité Blanche-Neige ? Elle est vivante alors ! », répond le barman.

Le Prince Charmant hausse alors les épaules et répond :
« Ressuscitée mon cul ! Figure-toi qu’elle simulait. »