Siffler dans la rue

Les perles : les petites annonces

« Je suis brune, très bien faite et sexy, je déteste que l’on me siffle dans la rue, alors je recherche une relation sérieuse avec un homme possédant voiture. »

La critique facile…

L’auteur dramatique sort penaud de la salle de théâtre où sa pièce vient de faire un bide retentissant.
– En tout cas, dit-il pour se consoler, ils ne m’ont pas sifflé !
– Ils ne pouvaient pas, répond un ami charitable. Comment peut-on siffler pendant qu’on baille ?

Une publicité esthétique

Soignant la publicité de son établissement, la direction d’un institut de beauté affiche galamment dans ses salons :
« Madame et chère cliente. Devant les incroyables résultats de notre traitement, nous avons pris l’habitude de prendre vos empreintes digitales avant le début de nos soins. Sans cela, il ne nous serait plus possible de vous identifier après ! »

Mais à l’extérieur, les passants peuvent lire ceci :
« Messieurs, ne sifflez pas d’admiration devant les ravissantes jeunes filles qui sortent de notre
institut. Car c’est peut-être à votre grand-mère à qui nos esthéticiennes ont dispensé leurs soins ! »

Le prix du diamant

Un client entre dans une bijouterie et demande au vendeur :
– Cette bague avec diamant, combien coûte-t-elle ?
– 3000 euros, monsieur !

Le client laisse échapper un sifflement, puis, regardant une autre bague, demande :
– Et celle-là, combien ?
– Vous pouvez siffler deux fois !

La brune en construction

Comment savoir si une brune passe devant un chantier de construction ?

Les gars arrêtent de siffler.