L’intérêt masculin

Un mec, une nana :
– Tu sais, moi, petits seins ou gros seins, je m’en fiche… Ce qui m‘intéresse, c’est ce qu’il y a en dessous.
– Whaou… Le cœur ?
– Non,non, la chatte…

Famille Chons

Monsieur et Madame CHONS ont deux fils, comment s’appellent-ils ?

James et Lenny

La forme des seins

Un jeune garçon demande à son père :
– Papa, c’est normal pour nous, les garçons, de classifier les différentes sortes de seins ?

Surpris, le papa répond :
– Bien sûr, mon garçon, si non, on ne serait pas normaux… il y a trois sortes de poitrines… tout dépend de l’âge de la femme… Dans les vingt ans, ses seins sont comme des melons, ronds et fermes. Entre la trentaine et la quarantaine, ils sont comme des poires, encore beaux, mais un peu pendants. Après la cinquantaine, ils sont comme des oignons.
– Des oignons, papa ?
– Oui, tu les regardes et ils te font pleurer…

Les seins de la vieille

Deux petits vieux fêtent leurs 60 ans de mariage. Ils décident de retourner à l’endroit de leur lune de miel. Même hôtel, qui n’a pas changé, même groom, même accueil. Ils ont réservé la même chambre qu’il y a 60 ans. Elle non plus n’a pas changé.

Ils demandent au garçon d’étage de leur faire porter une soupe bien chaude dans la chambre, comme il y a 60 ans. La soupe servie, ils se rappellent que lors de leur lune de miel, cette soupe, ils l’avaient mangée tout nus, et ils décident alors de faire pareil. Au bout d’un moment Germaine (c’est son prénom) dit à Adrien :
– Tu sais Adrien, cette ambiance… toutes ces ressemblances… comme il y a 60 ans, ça m’fait tout chose. Tiens, j’vais même te dire plus : ça me chauffe le bout des seins !

Adrien se tourne vers sa femme, l’observe attentivement, et lui lâche très stoïquement :
– Ma pauvre Germaine, j’voudrais pas te faire de la peine, mais c’est pas le contexte ou l’ambiance qui te font ça, …, c’est qu’t’as les seins qui trempent dans la soupe !