Les dictionnaires de Melon et Melèche

Melon et Melèche ont des dictionnaires.
Melon consulte le Larousse et Melèche le Robert.

Le suicide de la vieille

Une vieille femme de 90 ans avait décidé qu’elle en avait vu assez et fait assez dans ce monde. Il était temps pour elle de partir.

Mais sa santé était encore bonne, et il ne fallait pas compter sur le destin. Aussi, elle s’était résolue à mettre elle-même fin à ses jours. Parmi toutes les méthodes envisagées, elle avait retenu l’arme à feu. Le pistolet de son défunt mari pourrait enfin servir à quelque chose.

À ce stade de ses résolutions, elle se dit :
« Je n’oserais jamais me tirer une balle dans la tête. Je vais plutôt me tirer une balle dans le cœur. »

Mais problème, où était exactement le cœur ? Comment être certaine de ne pas se rater ? Alors, innocemment, elle appela son médecin par téléphone pour lui demander quel était l’emplacement exact de l’organe.

« Votre cœur est situé environ 5 centimètres sous votre sein gauche », lui dit-il.

Le lendemain, la pauvre veille était admise à l’hôpital pour plaie par balle dans le genou gauche.

Les abeilles de Melon et Melèche

Melon et Melèche veulent débuter dans l’apiculture
Melon achète la ruche, Melèche l’essaim.

Un four entre les jambes

Une jeune fille est sur le point d’aller à son premier rendez-vous…

La mère, très inquiète, lui dit :
« Tu sais, les garçons parfois tentent de profiter de la situation, ce sont tous des cochons. Tu dois être particulièrement prudente. S’il essaie de toucher ta poitrine tu lui dis : Non, en aucun cas, là il y a des épines qui piquent ! S’il essaye de te toucher entre les jambes tu dois lui dire : Non, en aucun cas, ici, il y a un four qui brûle ! »

La fille répond qu’elle a bien compris et se rend au rendez-vous. Quand elle revient sa mère lui demande comment ça s’est passé.

La fille lui répond :
« Comme ci, comme ça… D’abord il a voulu toucher mes seins mais j’ai dit NON, en aucun cas, là il y a des épines qui piquent ! Puis, il a voulu me toucher entre les jambes mais j’ai dit NON, en aucun cas, ici, il y a un four qui brûle ! Et alors, il m’a demandé s’il pouvait faire cuire sa saucisse. »

La mère, tremblante, dit : « Et … et … et puis que s’est-il passé ? »

La fille : « Eh bien, j’ai découvert que mon four ne fonctionne absolument pas ! Il a laissé cuire sa saucisse pendant plus d’une heure mais, quand il me l’a faite goûter, elle était toujours crue ! »

L’arnaque au grille-pain

Une femme se rend dans un magasin afin d’obtenir un remboursement pour un grille-pain qu’elle a acheté et qui ne fonctionne pas.

Le préposé à la clientèle lui dit : « Je suis désolé madame mais vous ne pouvez obtenir de remboursement car vous avez acheté le grille-pain alors qu’il était en solde ».

La femme lève soudainement les bras dans les airs et crie « CARESSE MES SEINS, CARESSE MES SEINS ! »

Le préposé, ne sachant trop que faire, court chercher le gérant. Il explique la situation au gérant et celui-ci revient et dit à la dame : « Nous sommes désolés mais le grille-pain ne peut être remboursé puisqu’il était en promotion quand vous l’avez acheté ».

Encore une fois, la femme lève les bras et crie « CARESSE MES SEINS, CARESSE MES SEINS ! »

Le gérant, surpris et choqué, lui demande :
– Mais pourquoi madame criez-vous ça ?!
– Parce que j’aime qu’on me caresse les seins quand je me fais baiser !