La découverte d’Isaac Asimov

« La phrase la plus excitante qu’on peut entendre dans le domaine de la recherche qui annonce une grande nouvelle, ce n’est pas ” Eureka ! “, mais plutôt ” Tiens, c’est marrant… ” »

Isaac Asimov

Rate this post

Les définitions scientifiques du baiser

La définition du baiser selon les matières :

Économie :
Le baiser est cette chose pour laquelle la demande est toujours supérieure à l’offre.

Comptabilité :
Le baiser est un crédit parce qu’il est toujours profitable en retour.

Algèbre :
Le baiser est l’infini parce qu’il est deux divisé par rien.

Géométrie :
Le baiser est la distance la plus courte entre deux lèvres.

Physique :
Le baiser est la contraction de bouche en raison de l’expansion du cœur.

Chimie :
Le baiser est la réaction de l’interaction entre deux hormones

Zoologie :
Le baiser est l’échange de bactéries salivaires.

Physiologie :
Le baiser est la juxtaposition de deux des muscles orbiculaires dans l’état de contraction.

Dentisterie :
Le baiser est à la fois infectieux et antiseptique.

Philosophie :
Le baiser est la persécution pour l’enfant, l’extase pour le jeune homme et l’hommage pour l’homme ou la femme mûr(e).

Français :
Le baiser est un nom qui est employé comme une conjonction, il plus commun que propre, on le parle au pluriel et il s’applique à tous.

Architecture :
Le baiser est un processus qui construit un lien solide entre deux objets dynamiques.

Informatique :
Qu’est-ce qu’un baiser ? Cela semble bien être une variable non définie.

Rate this post

Le bébé vampire alcoolique

Les perles : les copies d’élèves

copie d'élève en SVT sur l'alcool pendant la grossesse avec un dessin de femme enceinte
Le bébé vampire alcoolique

Enoncé : « Expliquer comment de l’alcool, absorbé par la mère, peut se retrouver dans le sang du fœtus (faire un croquis est une bonne idée !)

L’élève : « La mère boit de l’alcool et l’alcool va dans le sang mais le sang va dans le cordon ombilical et le bébé se nourris du sang avec de l’alcool dedant. »

Le professeur : « Vampire ! »

Rate this post

Le gène de la timidité

– Ça y est, annonce un chercheur, j’ai enfin isolé le gène de la timidité.
– Mais, s’étonne un de ses collègues, pourquoi ne l’a-t-on pas découvert plus tôt ?
– Pour moi, il est tellement timide qu’à chaque fois qu’il nous a vus arriver, avec notre microscope électronique, il s’est vite dissimulé derrière les autres gènes.

Rate this post