ruisseau

On ne joue pas dans la même cour…

Un Américain arrive au Paradis et y rencontre un vieillard avec une longue barbe blanche. Il se présente et précise :
– Je viens des chutes du Niagara. Vous connaissez ?
– Non, fait le vieillard.
– C’est un truc sensas, mon vieux. Une cascade dont le débit est de trois milliards de mètres cube par seconde.
– Peuh ! fait le vieillard dédaigneux en s’éloignant.

Vexé, l’Américain demande à un ange qui passe :
– Qui c’est, ce crâneur qui prend les chutes du Niagara pour un ruisseau ?
– C’est Noé.

La soif du cerf

Un cerf se désaltère au bord d’un ruisseau. Quand il aperçoit son image dans l’eau, il constate :
– Je suis le roi de la forêt !
– Que dis-tu là ? grogne un ours qui arrive derrière lui.
– On parle toujours trop quand on a bu ! S’excuse le cerf.