révolution

Le cinéma révolutionnaire

On tourne un film sur la Révolution française. Ce jour-là, on filme la scène de l’exécution de Louis XVI. L’acteur qui joue le rôle du roi a la tête engagée dans la lunette de la guillotine. C’est alors qu’on entend la voix du metteur en scène :
– Coupez !

Les comptes du député

Les perles : la justice

Figure élective singulière de la fin des années 1990, détenteur depuis 1993 du record de l’heure Paris-Béthune en Safrane. Devant ses juges, qui reprochent à l’élu d’avoir fourni un alibi bidon à son vieux complice Bernard Tapie, Jacques Mellick réplique : « Je suis un député révolutionnaire. Je n’ai pas de comptes à vous rendre, je n’ai de comptes à rendre qu’à mes électeurs ! » Du jamais vu dans une enceinte judiciaire. L’ex-ministre de la Mer, qui n’a pas su dire non à Tapie, s’est noyé dans un verre d’eau.