1er mai 2019 – Re-belle fête des travailleurs !!!

dessin d’actualité humoristique sur le muguet du premier mai et la fête des travailleurs
1er mai 2019 – Re-belle fête des travailleurs !!!

(caricature du 1er mai)

Le cinéma révolutionnaire

On tourne un film sur la Révolution française. Ce jour-là, on filme la scène de l’exécution de Louis XVI. L’acteur qui joue le rôle du roi a la tête engagée dans la lunette de la guillotine. C’est alors qu’on entend la voix du metteur en scène :
– Coupez !

Les comptes du député

Les perles : la justice

Figure élective singulière de la fin des années 1990, détenteur depuis 1993 du record de l’heure Paris-Béthune en Safrane. Devant ses juges, qui reprochent à l’élu d’avoir fourni un alibi bidon à son vieux complice Bernard Tapie, Jacques Mellick réplique : « Je suis un député révolutionnaire. Je n’ai pas de comptes à vous rendre, je n’ai de comptes à rendre qu’à mes électeurs ! » Du jamais vu dans une enceinte judiciaire. L’ex-ministre de la Mer, qui n’a pas su dire non à Tapie, s’est noyé dans un verre d’eau.

La curiosité de Charlotte

Les perles : la justice

Quand Charlotte Corday monte à l’échafaud, Sanson, son bourreau, s’efforce de lui masquer la guillotine, afin qu’elle ne la voie pas. D’un mouvement d’épaule, Charlotte Corday le repousse : « Laissez ! lui lance-t-elle. J’ai bien le droit d’être curieuse. J’en ai jamais vu ! »

Le sauvetage de Charlotte Corday

Les perles : la justice

Au matin du 13 juillet 1793, Charlotte Corday pénètre dans la salle de bains de Marat. Le Montagnard fanatique, pourtant ami du peuple, y soigne un eczéma persistant. Elle sort un couteau acheté quarante sols et lui enfonce l’arme dans la gorge. Arrêtée, elle dira simplement : « J’ai tué un homme pour en sauver cent mille. »