15 avril 2019 – Au théâtre ce soir…

dessin d’actualité humoristique sur l’allocution d’Emmanuel Macron présentant les conclusions du Grand Débat
15 avril 2019 – Au théâtre ce soir…

Emmanuel Macron : « Bonsoir, bande de médiocres. Voici les résultats du Grand Débat… »
Française : « Il ne nous respecte pas. »
Français : « C’est normal Bibiche, on a voté pour lui. »
(caricature de français devant l’allocution télévisée d’Emmanuel Macron)

1er octobre 2018 – Opération 100.000 doigts pour Monsieur le Président

Opération 100.000 doigts d’honneur pour Monsieur le Président Macron.

dessin d'actualité humoristique sur le selfie d'Emmanuel Macron à Saint-Martin
1er octobre 2018 – Opération 100.000 doigts pour Monsieur le Président

Emmanuel Macron : « Et le 100.000ème pourra me le mettre dans le cul ! »
(caricature d’Emmanuel Macron)

Allez-y !!! Lâchez-vous !!! C’est une première dans la Vème République !!!

On ne peut pas l’appeler Manu en public, mais il n’est pas contre un petit doigt de temps en temps sur un petit selfie. Alors puisque Monsieur le Président assume cela sans aucun problème… mettez vos selfies de vos plus beaux doigts d’honneur en commentaire.

Vous aussi dédramatisez ce geste envers le plus haut responsable de l’Etat à votre manière !

Duf

Le respect de Jimmy Connors

« Je ne suis pas là pour respecter mon adversaire. Je suis là pour l’humilier. »

Jimmy Connors

Que dis-je, c’est un cap ? c’est une péninsule !

C’est un cadre qui souhaite obtenir une promotion et qui a invité son patron à dîner chez lui un soir pour instaurer une relation de confiance.

Le cadre prévient sa femme et ses jeunes enfants avant le repas :
– Bon, je veux qu’une chose soit bien claire : mon patron a un très grand nez et il est très susceptible avec son apparence physique, alors je vous en prie, pas un mot là-dessus. C’est bien compris les enfants, on ne parle pas du nez de mon patron et on évite de le regarder trop fixement !
– Bien papa, répondent en chœur les deux fils.

Deux heures plus tard, tout le monde passe à table. Pendant tout le repas, les parents se font un sang d’encre. Les enfants vont-ils tenir leur langue ? Vont-ils parvenir à ne pas irriter le chef d’entreprise en fixant de façon trop visible son appendice nasal ?

Et puis finalement, le repas se termine, et avant d’amener le café, les enfants sont envoyés se coucher.
Les deux parents poussent intérieurement un « Ouf » de soulagement bien compréhensible et la maîtresse de café se sent beaucoup plus détendue en apportant le service à café.

Elle sort son plus beau sourire, et en s’adressant au patron elle demande :
– Et pour vous cher monsieur, combien de sucres dans votre nez ?