Une faim policière

Les perles : la police

Un homme signale que son frère ne veut pas dîner car il a dévoré trop de biscuits au cours de l’après- midi. Il trouve cela anormal, son frère ayant, d’habitude, bon appétit.

La famille d’Oscar Wilde

« Après un bon dîner, on n’en veut plus à personne, même pas à sa propre famille. »

Oscar Wilde

La pause repas

Il y a bien longtemps, les ouvriers d’une usine avaient pris l’habitude de reprendre le travail de plus en plus tard, après que la sirène ait indiqué la fin de l’heure de repas.

Irrité de les voir arriver nonchalamment, les uns après les autres, le chef d’équipe met à leur disposition une boîte à idées pour résoudre ce problème.

Le lendemain, il n’y trouva qu’une solution, signée par tous les ouvriers : Le dernier qui sortira de la cantine déclenchera la sirène pour la reprise du travail.

Le menu des cannibales

Un explorateur est capturé par une tribu de cannibales. On le plonge alors dans un immense chaudron rempli d’huile, et sous lequel un feu est allumé.

Un des sauvages s’approche du pauvre homme et lui demande :
– Comment tu t’appelles ?
– Frédéric… Pourquoi ?
– C’est pour le marquer sur le menu !

L’arnaque au déjeuner

Une maman a préparé le déjeuner. Quand ses deux fils rentrent de l’école, elle se souvient soudain qu’elle a invité ses voisins à déjeuner, et il est trop tard pour préparer autre chose… Elle a une idée, elle dit à ses enfants :
– Les garçons, c’est simple, vous n’aurez qu’à dire que vous n’avez pas faim et que vous ne voulez pas de bifteck !

Le repas se passe et, quand arrive le dessert, la mère leur dit fermement :
– Les enfants, vous n’avez pas voulu manger de viande… eh bien, vous n’aurez pas de dessert !