10 juillet 2019 – Une justice relax…

Relaxe de Bernard Tapie.

dessin humoristique de Zaïtchick sur la relaxe de Bernard Tapie pour escroquerie dans l'affaire de l'arbitrage sur son contentieux avec le Crédit Lyonnais
10 juillet 2019 – Une justice relax…

Juge : « On a décidé de laisser faire la nature… »
Police de la pensée : « Ici la police de la pensée : Attention, ce message est potentiellement porteur de haine, en France, la justice est aveugle… sourde et muette ! »
(caricature de Bernard Tapie – version censurée)

Le jugement relaxant

Les perles : la justice

La justice fait parfois des heureux. Celui-là était tellement content de ne pas avoir été condamné, qu’il s’est tourné vers son avocat et, plus nature que jamais, lui a lancé : « Merci, maître, pour la relaxation ! » La relaxe aurait amplement suffi.

Responsable mais pas coupable

Les perles : la justice

Georgina Dufoix invente un nouveau concept dans l’affaire du sang contaminé. Son « responsable mais pas coupable », dernière trouvaille ministérielle, fera le tour du monde. Cela ne l’empêche pas d’être relaxée devant la Haute Cour. Depuis, on a inventé les « délits non intentionnels ».

Défaut de communication

Les perles : la justice

Deux avocats plaident pour le même prévenu dans une affaire de corruption dans la police, où le « milieu » était renseigné grâce à des policiers « ripoux » et à l’intervention d’un journaliste peu scrupuleux. Étrangement, le premier avocat demande la relaxe de son client, tandis que le second estime que la peine déjà prononcée en première instance est trop élevée. C’est ce qu’on appelle une défense concertée.