La perte de monnaie

Un passant trouve un portefeuille rempli d’argent. Il va le rendre à son propriétaire. Ce dernier est très surpris et très amusé de l’honnêteté de cet homme et décide de le récompenser. Il ouvre le portefeuille et s’étonne :
– C’est surprenant… Je trouve dix billets de 10 euros au lieu d’un de 100 euros !
– Heu… C’est que, la dernière fois que j’ai rapporté un portefeuille perdu, son propriétaire n’avait pas de monnaie !

Les économies de Toto

Toto rentre dans le bureau de son père qui travaille sur son ordinateur.

« Papa, » lui dit-il, « Tu te souviens que tu m’as dit que tu me donnerais 20 euros si j’obtenais la moyenne à mon examen de mathématiques ? »

Le papa acquiesce.

« Eh bien, » reprend Toto, « la bonne nouvelle c’est que je t’ai économisé 20 euros. »

La blonde de l’arrivée

Le maréchal chef des logis stimule la troupe :
– Allez les gars ! On va faire une petite marche de vingt kilomètres… Pour vous donner du courage, imaginez une belle blonde à l’arrivée !

Un jeune soldat marmonne :
– Ouais… Ben moi j’aimerais rencontrer une jolie rousse à mi-chemin !

Le sauvetage de Macron

C’est trois copains qui font du ski sur un glacier. Ils entendent crier « au secours, au secours… ».

Ils s’approchent et aperçoivent Macron accroché au bord de la crevasse en train de glisser. Celui-ci leur
Dit : « Aidez-moi les gars, je vais tomber… »

Les trois gars se disent, il faut à tout prix sauver notre président de la République et ils le remontent… Le Président leur dit alors : « Merci les gars. Vous pouvez me demander ce que vous voulez. »

Le premier lui dit : « Je voudrais un VTT dernier cri ! »

« Pas de problème, répond Macron, tu auras ton VTT. »

Le deuxième lui dit : « Je voudrais un surf de la dernière génération ! »

Même réponse du président : « Tu auras ton surf. »

Et macron dit au troisième : « Et toi ? »

Le gars répond : « Moi, je voudrais un enterrement de première classe ! »

Macron le regarde éberlué et lui dit : « Mais….pourquoi tu veux un enterrement de première classe ? »

Parce que si je rentre à la maison et que je dis à mon père qui est à la retraite que j’ai sauvé Macron, il me tue !