La fidélité c’est très surfait

Hervé, Jacques et Jules arrivent aux portes du Paradis. Saint-Pierre les accueille avec ces mots :
– Je vais vous accorder un moyen de transport pour l’éternité, pour cela, je vais vous juger sur vos péchés.
– Toi Hervé, tu as été mauvais : tu as trompé ta femme plusieurs fois, tu te déplaceras sur un vélo.
– Jacques, tu as trompé ta femme une fois, tu auras une 2CV.
– Quant à toi Jules, tu n’as jamais trompé ta femme, tu auras donc une Ferrari.

Plus tard, Hervé et Jacques retrouvent Jules en train de pleurer sur le capot de sa voiture.
– Qu’est-ce qui se passe, tu as eu la Ferrari, alors pourquoi tu pleures ?

Jules relève la tête et dit :
– Je viens de voir ma femme passer sur un skateboard !

Les astuces du métier d’acteur

En recevant un Oscar pour l’ensemble de sa prestigieuse carrière, un acteur, couvert de récompenses, déclare :
– Je voudrais remercier mon premier metteur en scène qui m’a tout appris du métier en me disant : « Avant de tourner une scène, mouche-toi un bon coup et vérifie que ta braguette est bien fermée ».

Le sauvetage de la belle-mère

Une belle-mère décide de savoir si ses trois gendres l’aiment ou au moins l’apprécient….

Le lendemain en se promenant au bord du fleuve avec son premier gendre, elle glisse dans l’eau et commence à se noyer. Le gendre sans hésitation plonge et sauve sa belle-mère de la noyade.

Le lendemain, devant chez lui il trouve une Smart neuve avec un mot : « Merci, de la part de ta belle-mère qui t’aime. »

Elle entreprend le même scénario avec son deuxième gendre et là, même réaction, le gendre saute et la sauve.

Le lendemain, devant chez lui il trouve une Smart neuve avec un mot : « Merci, de la part de ta belle-mère qui t’aime. »

Même scénario avec le troisième gendre, elle glisse dans l’eau et commence à se noyer et lui regarde sa belle-mère se noyer en se disant :
– Depuis le temps que j’attends ça !

Le lendemain il voit une Porsche devant chez lui avec un petit mot dessus : « Merci de la part de ton beau-père qui t’aime… »

La loyauté du cochon

C’est un cochon dans une ferme qui entend le fermier dire :
– Si le cheval ne se lève pas dans trois jours, on le tue.

Alors le cochon s’empresse d’aller le dire à son copain le cheval gravement malade :
– Lève-toi vite, si dans trois jours tu ne t’es pas levé il va te tuer !

Le cheval essaie de se lever le premier jour mais n’y arrive pas. Il essaie de se lever le deuxième jour mais n’y arrive toujours pas. Le troisième jour le cochon essaie de le pousser de toutes ses forces et le cheval essaie une dernière tentative et réussi !

C’est alors que le fermier tout content dit :
– Super ! Pour fêter ça, on va tuer le cochon !

Le prix de la timidité

– Docteur, explique un malheureux, je suis horriblement complexé. Tout le monde le sait, au point que mes concitoyens m’ont décerné le prix du plus grand timide du village.
– Et en quoi consiste ce prix ?
– Je n’en sais rien. Je suis beaucoup trop timide pour avoir eu le courage d’aller le chercher.