La déception du preneur d’otages

Un preneur d’otages lance par la fenêtre de l’appartement où il détient douze personnes prisonnières, ce message destiné au chef de la police dont les hommes assiègent l’immeuble :
– Comment voulez-vous que je crois que vous allez mettre un Airbus et cinq millions d’euros, en petites coupures, à ma disposition, alors que vous n’êtes pas capable de tenir parole pour les choses les plus simples ? Je vous avais demandé un sandwich grec au ketchup et vous l’avez tartiné de harissa !

Enlèvement des cendres

Un cambrioleur s’est emparé, chez un couple de Forster City (Californie), de l’urne funéraire contenant les cendres d’un chien adoré. Après quoi il a exigé une rançon de 1500 euros contre la restitution de la précieuse sépulture. Promptement arrêté, il refuse toujours de rendre les cendres.

Le kidnapping des blondes

Une femme blonde avait des problèmes financiers, elle décida donc de kidnapper un enfant afin d’obtenir une rançon en échange.

Elle alla dans un parc, kidnappa un petit garçon, le pris derrière un arbre et écrivit sur une feuille :
– J’ai kidnappé votre enfant. Laissez 25.000 euros dans un sac en papier brun derrière le grand chêne du parc à 7h00 du matin demain.

Le message était signé : « La blonde. »

Elle accrocha la feuille à l’intérieur de la veste du petit garçon et lui dit de retourner chez lui.

Le lendemain matin, la blonde retourna dans le parc pour récupérer les 25.000 Euros, comme elle l’avait demandé sur les instructions.

Le sac était là. Et dedans, la blonde trouva le mot suivant :
« Voici votre argent, je n’aurai jamais cru qu’une blonde pourrait faire cela à une autre blonde !!! »