De l’héroïsme à l’extrémisme

Un homme se balade dans Central Park à New York. Soudain, il voit un pitbull attaquer une petite fille. Il se précipite, attrape le chien et finit par le tuer, sauvant ainsi la gamine. Un policier qui a vu la scène arrive et lui dit :
– Vous êtes un héros ! Demain, tout le monde pourra lire à la une des journaux « Un courageux Newyorkais sauve la vie d’une enfant ».
– Mais… je ne suis pas de New York !
– Et bien on lira : « un courageux américain sauve une petite fille… »
– Mais… je ne suis pas américain !
– Et qu’est-ce que vous êtes alors ?
– Je suis Pakistanais.

Le lendemain, les journaux titraient : « Un extrémiste islamiste massacre un chien américain. »

Rate this post

Y‘a bon racisme, hein ?

Dans un banquet qui réunit des officiels français et africains, un jeune diplomate de l’Hexagone dit, pour meubler la conversation, à son collègue noir :
– Y’a bon miam-miam, hein ?

Pas de réaction. À la fin du repas, ce diplomate noir se lève pour prendre la parole et fait un discours époustouflant dans un français remarquable.

Quand il a terminé, il se rassied et dit au Français :
– Y’a bon bla-bla, hein ?

Rate this post

Les vendanges en Alsace de Mamadou

Mamadou, un noir d’Afrique, vient faire les vendanges en Alsace.

Il se présente chez le viticulteur qui lui explique :
– Demain on coupe le Gewurztraminer !

Le lendemain, le viticulteur demande à Mamadou :
– Que fait-on aujourd’hui Mamadou ?

Mamadou répond :
– On coupe la Gewurztraminer.

Le viticulteur :
– On ne dit pas « LA Gewurztraminer » mais « LE Gewurztraminer ».

La journée se passe bien. Le soir, le viticulteur expose à Mamadou :
– Demain on coupe le Riesling !

Le lendemain, il s’inquiète auprès de Mamadou :
– Que fait-on aujourd’hui Mamadou ?
– On coupe la Riesling !
– On ne dit pas « LA Riesling » mais « LE Riesling ».

La journée se passe bien. Le soir, le viticulteur précise à Mamadou :
– Demain on coupe le Pinot Noir.

Le lendemain, Mamadou avait disparu.

Rate this post

6 avril 2018 – Placé en garde à vue

dessin d'actualité humoristique de Jean-Vincent Placé en garde à vue
6 avril 2018 – Placé en garde à vue

Jean-Vincent Placé : « Ouais… L’étoffe d’un ancien président, quoi… »
(caricature de Jean-Vincent Placé en garde à vue)

Rate this post