La tombe de la femme de l’avocat

Aux Etats-Unis, la femme d’un avocat meurt. Au cimetière, au moment de la mise en terre, les gens présents peuvent lire sur la tombe :
« Ci-gît Lisa Bennet, femme de John Bennet, L.L.D., erreurs médicales, fautes professionnelles, successions, divorces. » Soudain le mari (l’avocat) fond en larmes. Son frère à ses côtés lui dit :
– Tu as bien raison de pleurer : c’est honteux de faire de la publicité comme ça sur la tombe de sa femme. Franchement, ce n’est pas malin !

Entre deux sanglots, l’avocat répond :
– C’est pas ça, tu comprends pas : ils ont oublié de noter le numéro de téléphone !

Les filles qui travaillaient dans la pub

C’est une maman qui a trois filles (une brune, une rousse et évidement une blonde). Ces trois filles travaillent dans la pub, et le hasard fait qu’elle trouvent chacune un mari et décident de se marier au même moment. Par jeu, la mère demande à ses filles de lui écrire pour décrire comment se passe la lune de miel, mais en utilisant des slogans publicitaires (pourquoi pas !).

Quelques jours après le mariage, la maman reçoit une lettre de l’aînée. Dans cette lettre, il n’y a que deux mots : « PETIT PIMOUSSE ».

La mère se dit en elle-même : « PETIT PIMOUSSE, PETIT MAIS COSTAUD », et elle sourit.

Le jour suivant, c’est un message de la puînée qui arrive par la poste. Dans la lettre, là encore deux mots : « RENAULT CLIO ».

Le mère se dit en elle-même : « CLIO, ELLE A TOUT D’UNE GRANDE », et elle sourit.

Enfin, un jour plus tard arrive un message de la cadette (la blonde, vous l’avez deviné). La encore (c’est de famille) elle lit deux mots : « BRITISH AIRWAYS ».

La maman ne connaît pas le slogan de cette compagnie aérienne, alors elle recherche dans ses périodiques.

Elle finit par trouver : « BRITISH AIRWAYS, DEUX FOIS PAR JOUR, QUATRE FOIS PAR SEMAINE, DANS LES DEUX SENS ».