Goujaterie éléphantesque

Lors d’une thérapie de couple, le psy dit à l’homme :
– Votre femme me dit que vous avez fait plusieurs blagues sur son poids ces derniers temps.
– C’est bizarre, je m’en souviens pas…

La femme intervient :
– Ah ? Moi je m’en souviens très bien !

Et l’homme :
– En même temps, les éléphants n’oublient jamais rien…

La porte blonde

Une blonde va chez le psychanalyste et lui raconte :
– Voilà, docteur, toutes les nuits je fais le même rêve. Je suis devant une grande porte et je la pousse, je la pousse, je la pousse à en crever et elle ne s’ouvre jamais.
– Ah bon. Et qu’est-ce qu’il y a d’écrit sur cette porte ?
– Tirez.

Dédoublement de personnalité…

La secrétaire à son patron, psychiatre :
– Docteur, c’est pour un cas de double personnalité…

Il lui répond :
– Ah bon ! Faites-les entrer l’un après l’autre.

La belle-mère moustachue

Un patient raconte à son psychiatre :
– Je fais souvent le même cauchemar. Je dois affronter à mains nues un gigantesque dragon aux dents jaunes et pointues, aux yeux terrifiants jetant des éclairs, avec une grande gueule crachant du feu !
– Je vois ! C’est un rêve assez classique. En fait, vous souffrez d’un complexe d’infériorité vis-à-vis de votre belle-mère ! N’est-ce pas le cas ?
– Alors si le dragon représente vraiment ma belle-mère, comment se fait-il qu’il n’ait pas de moustache ?

Le cauchemar du crocodile

Un vieux crocodile s’éveille, pâle et tremblant, et dit à sa femelle :
– Il faut absolument que j’aille consulter un psy. Cette nuit, j’ai rêvé que j’étais transformé en sac à main.
– C’est juste un cauchemar comme nous en faisons tous !
– Non ! Écoute ! J’ai vraiment besoin d’un psy. J’étais bien transformé en sac à main… mais en plastique !