La générosité du fiancé

Le père de la jeune fille fait une amère confidence au fiancé de celle-ci :
– Mon cher, il faut que je vous prévienne… J’ai perdu toute ma fortune, mes actions, mes propriétés, même notre maison familiale. Voulez-vous quand même toujours épouser notre fille ?
– Oh, je ne suis pas un monstre, monsieur, dit le fiancé. Je ne vous prendrai pas le seul bien qui vous reste.

Triste hangar

Les perles : les assurances

« Vous avez sûrement vu dans le journal le hangar qui a brûlé. J’ai le triste devoir de vous informer que ce hangar m’appartenait et que c’est vous qui l’assurez. »

C’est à qui le parapluie ?

Un homme s’aperçoit qu’il a oublié quelque chose à l’hôtel où il a passé la nuit. Il fait demi-tour et demande à l’hôtelier l’autorisation de retourner dans la chambre :
– C’est malheureusement impossible, elle vient d’être louée à un couple en voyage de noces.
– Ce n’est pas grave, j’attendrai dans le couloir le moment opportun !

Le type monte à l’étage et se tient près de la porte. Il entend une voix qui dit :
– À qui c’est ces petits yeux- là ?
– C’est à moi !
– À qui c’est cette petite bouche-là ?
– C’est à moi !

N’y tenant plus, le bonhomme ouvre la porte :
– Quand vous en serez au parapluie, c’est à moi !

Le fil des bikinis

Quel est le point commun entre les bikinis actuels et le fil de fer barbelé ?

Ça protège la propriété sans gêner la vue.

L’amour des bonbons

Les perles : les enfants

Un truc pour se faire aimer :
« Dites que votre père possède plein de magasins de bonbons. »

(Lana, 6 ans)