La branlette du chef

C’est un gars qui rentre dans un bar sur le bord d’une nationale, et qui voit à l’entrée le panneau suivant :

  • Sandwich au fromage : 5 €
  • Sandwich au poulet : 6 €
  • Sandwich au thon mayonnaise : 7 €
  • Branlette du chef : 25 €

Il s’avance dans la salle, et il se rend compte qu’il y a pour le servir trois adorables barmaids derrière le zinc. S’adressant à un des jeunes filles, il demande :
– Vous êtes celle qui fait les branlettes du chef ?

Elle répond avec un sourire :
– Oui oui, c’est bien moi !

Alors le gars lui dit :
– Très bien. Alors allez vous laver les mains et faites-moi un sandwich au thon mayonnaise.

L’obsession de ma belle-mère

« Ma belle-mère est tellement obsédée par la propreté qu’elle met du papier journal sous le coucou de l’horloge. »

Henry Yougman

L’hygiène des pères selon leur fils…

La maîtresse vient de rappeler à toute la classe les principes d’une bonne hygiène, et du coup, dans la cour de récréation, trois garnements se vantent à propos de la propreté dont font preuve leurs parents.
– Eh ben moi mon père, dit l’un des garçons, il est tellement propre qu’il prend jusqu’à trois douches par semaine !
– Bah, c’est nul ça, dit le deuxième. Mon père à moi, il prend une douche tous les matins !
– Ouah les nazes, se vante le troisième. Le mien, de père, il est tellement propre qu’il a jamais besoin de prendre de douche !

L’hygiène du nom de famille

Questions existentielles :

Si quelqu’un a pour nom de famille « Sale », peut-on dire qu’il a un nom propre ?

L’hygiène des clochards

Deux clochards se rencontrent un matin :
– Moi, aujourd’hui, c’est le jour où je dois me laver !
– T’as raison… Moi aussi, sale ou pas sale, tous les six mois, je me lave !