La promesse des naufragés

Naufragés, Marius et Olive en plein désespoir se tournent vers le ciel :
– Bonne Mère, si tu nous sauves, on ira en pèlerinage, on montera les escaliers qui mènent à Notre-Dame de la Garde avec des pois chiches dans nos sandales.

Un bateau survient, les secoure et les ramène au bon port de Marseille. Dès leur arrivée, ils respectent leur vœu. Marius, tout guilleret, commence son ascension, tandis qu’Olive peine à monter :
– Comment tu fais ? J’espère que t’as pas triché et que tu as bien mis les pois chiches !
– Bien sûr que je les ai mis, mais moi je les ai fait cuire !

La dent de la mort

Une charmante veuve, ayant de peu dépassé la trentaine, arrive chez son dentiste pour se faire arracher une dent. Elle ôte son alliance, et demande au praticien :
– Pourriez-vous l’utiliser pour me confectionner une dent en or ?
– Certainement, mais craigniez-vous pas de regretter, ensuite…
– Rassurez-vous, c’est le seul moyen pour moi de me tirer d’une situation délicate. Quand mon époux est mort, il y a deux ans, il m’a fait jurer de ne jamais me séparer de l’alliance qu’il m’avait offerte. Or je me remarie la semaine prochaine et mon nouveau prétendant exige que je ne porte que la sienne. Alors j’ai eu l’idée de la dent en or. Cela me permettra de tenir ma promesse à l’un et à l’autre.

22 décembre 2018 – Bon appétit messieurs !

dessin d'actualité humoristique sur Emmanuel Macron et Édouard Philippe fêtant l'entourloupe aux gilets jaunes
22 décembre 2018 – Bon appétit messieurs !

Emmanuel Macron et Édouard Philippe :
« – Ouf ! C’est passé…
– On les a bien entourloupé, les gilets jaunes, deux trois promesses en l’air et hue cocotte !
– Tu l’as dit. Chic ! Un gâteau horoscope.
– Qu’est-ce que ça dit ?
– « Avant le tsunami, la mer se retire ». »
(caricature d’Emmanuel Macron et Édouard Philippe)

Quand on est public…

« Les hommes publics promettent la lune, les filles publiques la font payer comptant ! »

Bruno Masure

La déception du preneur d’otages

Un preneur d’otages lance par la fenêtre de l’appartement où il détient douze personnes prisonnières, ce message destiné au chef de la police dont les hommes assiègent l’immeuble :
– Comment voulez-vous que je crois que vous allez mettre un Airbus et cinq millions d’euros, en petites coupures, à ma disposition, alors que vous n’êtes pas capable de tenir parole pour les choses les plus simples ? Je vous avais demandé un sandwich grec au ketchup et vous l’avez tartiné de harissa !