La prière du punk

Un punk entre dans un salon de coiffure et s’assoit à côté d´une bonne sœur… Après l’avoir dévisagée, il lui demande si elle ne voudrait pas faire l’amour avec lui ! Horrifiée, la sœur se lève et quitte immédiatement le salon.

Le coiffeur, témoin de la scène, dit au punk :
« Si tu veux sérieusement coucher avec elle, je connais un moyen infaillible. Rends-toi au cimetière à minuit et fais-toi passer pour Dieu, elle ne pourra pas résister. »

Le punk se rend donc à minuit au cimetière, déguisé d’un grand drap blanc et d’une barbe. La religieuse est effectivement là, en train de prier.

Le Punk surgit soudain et lui dit :
« Je suis Dieu ! Si tu souhaites vraiment que tes prières se réalisent, tu dois t’unir à moi en couchant avec moi. »

Après un petit moment de réflexion, la religieuse lui dit :
« D’accord, mais comme je tiens à demeurer vierge, faites ça par l’arrière. »

Alors le punk, tout heureux, prend la sœur et la sodomise… Puis, tout de suite après, fier de lui, il se lève, enlève le drap et son déguisement et dit à la religieuse en ricanant :
« Ah ! Ah ! Coucou ! Je ne suis pas Dieu ! C’est moi, le punk ! »

Alors la sœur enlève son voile et dit :
« Ah ! Ah ! Coucou ! Je ne suis pas la religieuse ! C’est moi, le coiffeur… !!! »

La prière des Bretons

Prière bretonne
Chope 33
Verset 1664,

Notre bière qui est en fût
Que ta mousse soit sanctifiée
Que ton verre vienne
Que ta distribution soit faite
Sur la table comme au bar
Donne-nous aujourd’hui
Notre houblon quotidien
Pardonne-nous nos gueules de bois
Comme nous pardonnons aussi
A ceux qui boivent du coca
Soumets-nous à la tentation
Et délivre-nous de la soif
Car c’est à toi qu’appartiennent
Les bulles, l’arôme et la fraîcheur
Pour les siècles des siècles.

AMER

Le chauffagiste et la bigote

A l’approche de l’hiver, le curé d’une petite paroisse se dit que si son chauffage ne marche pas parfaitement, il n’aura plus personne à la messe.

Il convoque donc le chauffagiste et lui demande de réviser toute son installation. Le gars commence donc son travail en inspectant les tuyauteries.

Alors qu’il se trouve derrière un des autels, il aperçoit une vieille bigote acariâtre en train d’égrainer un rosaire. Et bien évidemment, Satan inspire alors au chauffagiste une idée de blague…

Toujours caché derrière l’autel, le gars prend sa voix la plus grave, il fait :
– Je suis Jésus Christ, Fils de Dieu. Tes prières vont être exaucées…
Mais la petite vieille ne bouge pas d’un cil et continue son rosaire.

Le gars insiste en forçant la voix :
– Je suis Jésus Christ, le Fils de Dieu ! Je vais exaucer tes prières !
Toujours rien… La vieille est toujours le nez dans son rosaire

Cette fois-ci, le gars hurle carrément :
– JE SUIS JESUS-CHRIST, LE FILS DE DIEU ! JE VAIS EXAUCER TES PRIERES !

Là, la vieille bigote tourne la tête vers crucifix et lance :
– TU VAS TE TAIRE, PETIT IMPERTINENT ? C’EST A TA MERE QUE JE PARLE !

Le juif qui voulait gagner au loto

Un juif grimpe tous les soirs en haut d’une colline pour implorer Dieu :
– Mon Dieu, faites que je gagne au loto. Mon Dieu, faites que je gagne au loto…

Et tous les soirs il monte en haut de la colline et récite cette même prière :
– Mon Dieu, faites que je gagne au loto. Mon Dieu, faites que je gagne au loto…

Et un jour, alors qu’il implorait comme à son habitude, le ciel s’obscurcit tout à coup, le tonnerre gronda et une voix de stentor venue de nulle part se fit entendre.

C’était Dieu qui, excédé des implorations du Juif, lui dit :
– Ecoute David, ça fait 15 ans que tu viens tous les soirs me bassiner avec ton histoire de loto. Je t’avoue que ma divine patience commence à être à bout. Alors, c’est d’accord, je veux bien te faire gagner au loto. Mais à une seule condition : achète au moins un billet de loto !