Le prêt Corse

Un corse aborde un copain et lui dit :
– Prête-moi mille balles jusqu’à la paye !
– Jusqu’à la paye ? Et c’est quand la paye ?
– Bah, j’en sais rien, moi… C’est toi qui travailles…

L’aspirateur de la voisine

Un représentant sonne à la porte d’une dame et lui propose un aspirateur :
– Non merci, cela ne m’intéresse pas, mais allez donc le montrer à ma voisine. Elle me prête souvent le sien et je trouve que, depuis quelque temps, il ne marche plus très bien !

Ma petite sœur à moi

Les perles : les enfants

A sa Mamie qui lui demande de lui donner sa petite sœur tout juste née :
« Mamie, c’est ma petite sœur, jeu veux bien te la prêter mais je te la donne pas. C’est à moi. »

(Noah, 3 ans)

Le monopole de la banque Rothschild

Un juif immigre à New-York et s’installe à Manhattan à côté de la banque Rothschild. Besogneux et bon commerçant, il confectionne des cornets de frites, et sa petite boutique prospère gentiment.

Ses amis, naturellement se rappellent à son bon souvenir, et l’un d’eux lui demande :
– Je sais que tes affaires marchent bien, cela ne te gênerait certainement pas de me prêter un peu d’argent, mes affaires ne vont pas très bien.

Et le petit commerçant répond :
– Ah là là, mais je ne peux pas, j’aurais bien voulu mais… Vois-tu, je vais te faire une confidence, lorsque je me suis installé ici, j’ai passé un accord avec Rothschild : je ne fais pas de prêt, et eux ne vendent pas de frites.

Le banquier de Mark Twain

« Un banquier, c’est quelqu’un qui vous prête un parapluie par beau temps et vous le reprend lorsqu’il commence à pleuvoir. »

Mark Twain