La mort des blondes

Un homme en très mauvais état se présente chez St-Pierre, après une mort apparemment violente.

Celui-ci demande : « Mais qu’est ce qui s’est passé ? »

L’homme explique : « J’étais guide de safari en Afrique et j’accompagnais un groupe de femmes, six blondes et une brune. En traversant un pont de lianes au-dessus d’une rivière infestée de crocodiles, un coup de vent nous a fait basculer. On a tous réussi à se retenir aux cordages. Nous étions suspendus en l’air et comme le pont menaçait de lâcher à cause du poids, il fallait que quelqu’un se sacrifie. Comme j’étais le seul homme… »

Dix minutes plus tard, St-Pierre voit débarquer un troupeau de blondes dans le même état que l’homme qu’il vient de conduire au Paradis.

Il demande immédiatement aux arrivantes : « Mais ce brave homme qui s’est sacrifié, a-t-il donc fait ça pour rien ? »

L’une des blondes explique : « Bah, c’est à cause de cette maudite brune qui nous accompagnait… Quand le guide s’est laissé tomber, elle a dit : Un homme aussi courageux, il mériterait qu’on l’applaudisse… »

5 (100%) 1 vote

14 décembre 2017 – Le viaduc des suicidés

Sujet : Viaduc des suicidés, tout le monde se sent impuissant…

En une quinzaine d’années, 8 ou 9 personnes ont mis fin à leurs jours en sautant du haut d’un pont SNCF désaffecté, vendu à une société privée qui y exploite une activité de saut à l’élastique ! Qui n’y est pour rien, à part avoir mis en lumière l’existence du site via son activité. Les corps s’écrasent 35 m plus bas, le plus souvent devant l’entrée d’une maison habitée par des gens lassés dénonçant l’opacité et l’omerta régnant sur les faits, accusant les élus de ne rien faire et d’éviter que la rumeur ne se propage. Mais pourquoi en feraient-ils la pub ? Il y a 10 ans, toute la presse nationale avait parlé de ce phénomène étrange ; depuis, silence radio, mais les suicides se poursuivent, avec le dernier en date en septembre dernier.

Dessin dans le Sans-Culotte 85 n°111
(Décembre 2017-janvier 2018)

dessin humoristique d'un homme qui enjambe la rambarde d'un pont pour se suicider
14 décembre 2017 – Le viaduc des suicidés

« – Monsieur, venez passer votre baudrier…
– Pour quoi faire ? »
(caricature de suicide)

Rate this post

Le génie, le pont et les femmes

Un type est en train de marcher le long de la Seine et il trébuche sur une vieille lampe. Il la ramasse, la frotte et un génie en sort. Le génie qui n’a pas l’air ravi, dit :
– OK, OK. Tes content ? Tu m’as libéré de la lampe et patati et patata. C’est la quatrième fois ce mois-ci et je commence en avoir ras le bol !!! Alors tu peux oublier les trois vœux habituels car je ne t’en accorde qu’un !

Le type s’assoit et pense longuement… Au bout d’un moment, il se décide et demande
– J’ai toujours rêvé d’un voyage à Tahiti, mais j’ai peur de l’avion et j’ai le mal de mer. Pouvez-vous me construire un pont jusqu’à Tahiti pour que je puisse m’y rendre en voiture ?

Le génie ne dit rien pendant quelques secondes, puis éclate de rire :
– C’est impossible ! Pense à ce qu’il faut utiliser pour soutenir un tel pont, pense au béton qu’il faudra faire couler, aux tonnes d’acier… Non, demande-moi autre chose, c’est trop compliqué !

Le type se remet à réfléchir. Au bout de quelques minutes, il trouve autre chose :
– Je n’ai jamais réussi à rester plus de 6 mois avec la même femme.. A chaque fois, elles me reprochent de ne pas m’intéresser à elles, de ne pas les écouter, d’être indifférent, insensible… Alors je désire… comprendre les femmes… savoir ce qu’elles ressentent et ce qu’elles pensent lorsqu’elles sont silencieuses… savoir pourquoi elles pleurent, ce qu’elles veulent vraiment dire lorsqu’elles disent non… pouvoir les rendre heureuses…

Sur ce, le génie rétorque :
– Le pont, tu le veux avec 2 ou 4 voies ?

Rate this post

La princesse anglaise et le clochard

Quelle est la différence entre une princesse anglaise et un clochard ?

Ben le clochard y meurt sans rien, dans le froid, alors que la princesse elle crève sous des tonnes de couvertures.

Ou :

Aucune. Ils meurent sous les ponts tous les deux.

Rate this post