Le poney de Toto

Ça se passe le 24 décembre au soir. Cette fois-ci Toto est certain de ce qu’il a entendu : un bruit de clochettes, là-haut, sur le toit de la maison. Toto est euphorique et pense tout de suite à la visite prévue du Père-Noël…

Mais pour en avoir le cœur net, il sort de son lit et tout doucement, sans un bruit, ouvre la porte de sa chambre, passe une tête dehors et regarde en bas, dans le hall. Et là, qu’est-ce qu’il voit ?! Maman et le Père-Noël !!!

Le Père-Noël et maman trinquent tous les deux avec une coupe de champagne. Toto se demande pourquoi on lui avait toujours dit que le Père-Noël préférait qu’on lui offre un verre de lait…

Mais ce n’est pas tout : après avoir trinqué et bu quelques gorgées, le Père-Noël prend maman par la taille, la serre contre lui et l’embrasse sur la bouche, en même temps qu’il lui caresse les fesses, incroyable !!!

Ça dure comme ça une minute ou deux, et puis on entend quelqu’un dehors qui crie :
« Chérie ! Ouvre la porte, j’ai les bras remplis de paquets ! »

« C’est papa qui arrive », pense Toto.

Alors Maman et le Père-Noël arrêtent de s’embrasser ; le Père-Noël prend sa coupe de champagne, la termine d’un trait, fait la bise à la maman, lui donne une tape sur les fesses, se dirige vers la cheminée où après avoir touché le bout de son nez il disparaît !!!

Juste à ce moment, le papa fait irruption dans le hall avec tous ses paquets dans le bras. Il demande :
« Tu ne m’as pas entendu t’appeler ? »

« Non mon chéri », répond la maman en jetant un coup d’œil vers la cheminée. Puis elle va l’aider.

Toto réfléchit bien à tout ce qu’il vient de voir, et finalement il se dit : « Bon, je pense que si je joue bien mon coup, je finirai par l’avoir ce poney finalement ! »