Le combat de coq Franco-Belge

Une descente de police a eu lieu au début du mois dans l’arrière-cour d’un café d’une petite ville à la frontière Franco-Belge. Cette intervention en flagrant délit a eu lieu un dimanche matin alors que se déroulait un combat de coqs. Outre que ce type de combat est illégal, il est le prétexte à de nombreux paris. Une enquête très sérieuse confiée au parquet de Lille a déterminé que trois groupes distincts étaient impliqués dans ces paris autour du gallodrome : tout d’abord des Retraités des mines, des Belges, et enfin la mafia.

Le commissaire de police qui a mené l’enquête a expliqué au procureur :
« J’ai compris que les retraités de la maison de retraite d’à côté étaient dans le coup quand j’en ai vu un amener un canard dans l’arène. J’ai su que les Belges étaient là aussi quand j’en ai vu qui pariaient sur le canard… Et j’ai compris que la mafia chapeautait le tout quand le canard a été déclaré vainqueur ! »

28 mars 2017 – L’état d’urgence des forces de l’ordre

Les forces de l’ordre… l’avant et l’après état d’urgence

dessin d'un CRS avant et après l'état d'urgence
28 mars 2017 – L’état d’urgence des forces de l’ordre

 

« Zen… Serein… Calme
– Je vais tous vous buter !!! »

(caricature de CRS)

17 février 2017 – La police en télé-réalité

Parole de la police contre parole de la victime. Pour remédier à ce dilemme, le gouvernement français annonce le déploiement de 2.600 caméras-piétons, des dispositifs embarqués par les policiers qui permettent de filmer leurs interventions. Un beau film sur les jeunes filmant les policiers qui les filment.

Les policiers français vont devoir se transformer en caméras humaines, sponsorisés par BFMTV
17 février 2017 – La police en télé-réalité

(caricature caméras des policiers)

15 février 2017 – La démocratie à la vaseline

Gazages, coups de matraques « gratuits », insultes. Alors que l’état d’urgence reste en vigueur, cette situation extrêmement répressive de la police est en train de se normaliser. J’encule la Police (mais c’est accidentel) …

La répression policière prend des allures sexuelles
15 février 2017 – La démocratie à la vaseline

(caricature violence policière)

14 février 2017 – Le bamboula de la police

Luc Poignant chargé de communication du syndicat Unité SGP Police trouve « à peu près convenable » l’insulte « bamboula ». Luc Poignant démission ! La police n’est pas raciste, elle a un ami bamboula et vote FN.

Luc Poignant, le représentant du Ku Klux Klan de la Police Française
14 février 2017 – Le bamboula de la police

(caricature Luc Poignant)