Toto et le bonhomme de fumier

Ça se passe à la campagne. C’est le petit Toto qui joue dehors, dans la cour de la ferme, avec un gros tas de fumier. II est en train de faire un bonhomme de fumier. Tout à coup le curé vient à passer par là, lève le nez de son bréviaire et s’exclame :
– Oh ! quelle odeur ! Mais que fais-tu là, mon petit Toto ?
– Eh, je fais un curé !
– Oh ! Tu n’as pas honte ? Oh, alors ça ! Ça ne va pas se passer comme ça ! Là-dessus il y a un gendarme qui arrive et qui demande :
– Ça va pas, monsieur le curé ?
– Ben regardez-moi ce petit mal élevé : il est en train de jouer avec le tas de fumier, et il m’a dit qu’il faisait un curé.

Alors le petit Toto lui répond :
– Vous fâchez pas ! Je voulais d’abord faire un gendarme, mais j’avais pas assez de merde !

Le couple qui fait l’amour dans sa voiture

Un couple est dans une voiture, et après s’être embrassé et en être arrivé au flirt poussé, ils passent au rapport sexuel proprement dit. C’est l’hiver, et les vitres sont complètement embuées. Un gendarme passe par là et voit une voiture aux vitres opaques qui oscille rythmiquement. Il tape à la vitre, et l’homme baisse la vitre. Le gendarme dit :
– Que faites-vous, Monsieur ?
– Euh !… (un peu gêné) l’amour.
– Mais c’est interdit de faire ça sur la voie publique. Vous allez devoir payer une amende de 100 euros.
La femme se met alors à protester : Mais c’est scandaleux, c’est un pays libre, etc…
– Ah, vous êtes deux ! Alors c’est 200 euros !

Les sens des sens interdits

Un agent siffle avec ardeur. L’automobiliste s’arrête :
– Excusez-moi, dit-il, je n’avais pas remarqué le panneau « Sens interdit ». – C’est bon, fait l’agent, paternel. Mais, supposez un instant que tout le monde en fasse autant.
– Si tout le monde faisait comme moi, il n’y aurait plus qu’à mettre les sens interdits à l’envers.