Le petit cochon perdu

Les perles : la police

Une dame signale que son mari a perdu un cochon alors qu’il se rendait à l’abattoir. Elle précise que l’animal a sûrement sauté de la camionnette pendant le transport. Pas bête, la bête ! Les gendarmes lui répondent qu’un avis de recherche va être lancé pour retrouver le fugueur. Finalement quand on y pense, cette histoire d’un petit cochon rose qui se balade sur les routes est d’une banalité déconcertante : certains voient bien des éléphants roses, non ?

La déception du preneur d’otages

Un preneur d’otages lance par la fenêtre de l’appartement où il détient douze personnes prisonnières, ce message destiné au chef de la police dont les hommes assiègent l’immeuble :
– Comment voulez-vous que je crois que vous allez mettre un Airbus et cinq millions d’euros, en petites coupures, à ma disposition, alors que vous n’êtes pas capable de tenir parole pour les choses les plus simples ? Je vous avais demandé un sandwich grec au ketchup et vous l’avez tartiné de harissa !

La cantine de la police

Les perles : la police

Un père de famille soucieux signale que sa fille a été reçue à un examen et doit travailler prochainement à la ville. Il demande à la gendarmerie de lui trouver au plus vite une cantine bon marché parce que le restaurant est trop onéreux.

Les risques du métier

Les perles : la police

Un homme s’introduit subrepticement dans une ferme située à Chevillon-sur-Huillard (Loiret). Une femme s’y trouve, seule. Il se jette sur elle et lui assène un coup de bâton sur la tête. Il réclame de l’argent. Soudain, il aperçoit un porte-monnaie sur une commode. Il lâche sa victime et s’empare d’une somme de 350 francs. Pendant ce laps de temps, la femme se réfugie dans une autre pièce et s’empare d’une carabine. Elle réapparaît dans la cour, au moment même où l’agresseur cherche à s’enfuir. À la vue de l’arme, l’individu conseille aimablement à sa victime de ne pas tirer pour éviter les ennuis avec la justice… Un homme averti en vaut deux !

Comme une erreur sur la personne

Les perles : la police

Une personne demeurant à B. signale que des jeunes dérobent un vélo de course. Quelques minutes plus tard, elle rappelle pour annuler l’intervention ; en fait, il s’agissait de son fils qui partait travailler.