Le salaire d’Alphonse Allais

On raconte qu’Alphonse Allais se présenta, un jour, au caissier d’un journal qu’il fournissait en copie :
– Je viens toucher mon appointement.
– Excusez-moi, mais on dit : « mes appointements ».
– Bah ! Inutile de déranger le pluriel pour si peu !

La foire aux animals

Les perles : les enfants

« – Maman, regarde les chevals.
– Non, Charlotte, un cheval, des chevaux.
– Ça n’est pas grave, Maman, c’est les mêmes animals. »

(Charlotte, 5 ans)

Margaret Thatcher et le Sinaï

Les perles : la politique

À propos de Margaret Thatcher :
« Elle croit probablement que Sinaï est le pluriel de sinus. »
(Jonathan Aitken, député)

Le pluriel de bonbon

Les perles : les enfants

« – Maman, achète-moi des bonbons !
– Tu peux les ajouter à la liste des courses. »
Aidée de sa mère, elle écrit les lettres du mot « bonbon ».
« Si tu en veux plusieurs, il faut ajouter un « s » à la fin du mot.
Elle réfléchit, ajoute un « s », puis un deuxième, puis un troisième, parce qu’elle veut « vraiment beaucoup, beaucoup de bonbons ».

(Bérénice)