L’invitation oubliée

Une femme dit à son mari :
– Mon Dieu, mon chéri nous avons oublié d’inviter tante Jeanne pour le pique-nique. Téléphone-lui tout de suite.

Le mari téléphone aussitôt et se répand en excuses :
– J’étais au courant répond la tante, mais je ne viendrai pas. C’est trop tard, j’ai déjà prié pour qu’il pleuve.

Pique-nique en Alaska

Un ours de l’Alaska explique à son fils :
– En te plantant devant une chute d’eau, tu arriveras facilement à attraper un saumon. Le plus dur, c’est de repérer des pique-niqueurs pour aller leur emprunter discrètement de la mayonnaise.

Le permis de garde-chasse

Après avoir pique-niqué avec sa femme, un chasseur a laissé celle-ci près de sa voiture, au cœur de la forêt, pendant qu’il va taquiner quelques lapins.

Quand il revient, trois heures plus tard, il s’étrangle de fureur en trouvant son épouse, toute nue, en train de faire l’amour avec un garde-chasse.

Il arme son fusil et s’apprête à tuer les deux coupables quand le garde-chasse, vêtu d’un seul maillot de corps, se lève, met son képi et, d’un ton sans réplique, ordonne :
– Montrez-moi, d’abord, votre permis vous autorisant à pratiquer la chasse…

Le parachute de randonnée

Michel fait une randonnée. Il ouvre son sac à dos pour pique-niquer mais y trouve un parachute.
– Mince ! J’ai dû confondre avec le sac de Jules !

Au même moment, Michel reçoit sur la tête un sandwich, des œufs durs, une bouteille thermos et entend, dans le ciel, un grand cri : « HAAAAAAAAaaaaa! »

Le blues du pénitencier

Au pénitencier, le directeur convoque un gardien.
– Qu’est-ce qui vous fait penser que le détenu de la cellule 43 prépare une évasion ?
– C’est qu’il a demandé à la cantine qu’on lui prépare an panier pique-nique pour mercredi !