Le sperme du divorce

C’est l’histoire d’un engagé de la Marine qui s’est toujours fait fort de tromper sa femme à chaque escale. Mais un beau jour, son épouse apprend les infidélités de son matelot volage…

Alors qu’il fait escale aux antipodes, on lui remet un paquet envoyé par sa femme. Le marin déballe le paquet et trouve à l’intérieur une boite métallique dans laquelle se trouvent un bon kilo de gaufrettes faites-maison, ainsi qu’une cassette vidéo de ses émissions télévisées préférées.

Ravi de pouvoir enfin oublier le mal du pays, le soir même, le marin invite ses copains à regarder la cassette avec lui, tout en dégustant les petits gâteaux.

Une bonne dizaine de marins sont réunis dans la cabine et rigolent de bon cœur devant les « Guignols » de Canal+ lorsque, au beau milieu de la cassette, les marionnettes cèdent la place à un enregistrement vidéo fait avec la caméra familiale.

La scène est édifiante : on voit l’épouse du matelot en train de prodiguer des caresses buccales au meilleur ami du mari !!! Le tout dure une quinzaine de secondes ; des secondes qui semblent durer des heures pour le marin, devenu soudain aussi blanc qu’un linge, alors que ses potes s’étranglent de rire…

Et puis l’ami du matelot, au paroxysme du plaisir atteint enfin l’extase et « crache sa purée » comme on dit… L’épouse se retourne alors lentement vers la caméra, elle tend la main vers un objet hors du champ qui s’avère être un bol rempli de pâte à gaufrette… Et elle crache ce qu’elle vient de prendre en bouche dedans !

Ceci fait, elle regarde fixement l’objectif et dit :
« Je veux divorcer… »

La pipe du mariage

C’est un homme plutôt âgé assis devant chez lui, prenant l’air tout en nettoyant sa pipe.

Un ami qui passait par là lui crie :
– Alors, tu maries ta fille ?!

Mais le vieux est dur d’oreille et il comprend « Alors, tu nettoies ta pipe ? » et du coup il répond :
– Oui, ça va lui agrandir le trou…

Les illusions enfantines

Quand j’étais petit, j’ai appris que :
– La chatte était la femelle du chat…
– Une chienne celle du chien…
– Une bitte servait à amarrer les bateaux…
– Les boules étaient toujours accompagnées du cochonnet…
– Qu’une pipe se fumait…
– Que 69 était un nombre.
Puis j’ai grandi et… tout est parti en couille !

Le sexe monstrueux

Un mec passe rue Saint-Denis et choisit une fille. Ils montent tous les deux dans une chambre. Le mec file 100 balles à la fille et commence à se déshabiller.

La prostituée s’étrangle d’horreur : le mec a un tuyau long d’au moins 35 centimètres et le diamètre est à l’avenant !
– Hééé ! Pas question que tu mettes ton bazar dans mon minou ! J’ai pas envie d’être en invalidité pendant un mois… Mais si tu veux, je peux te faire une pipe.
– Oublie ça, répond le gars en reprenant son argent. Les pipes, je me les fais tout seul.