Tué par une fausse note

Une femme ouvre la porte à deux policiers :
– Vous ne pouviez pas ouvrir plus tôt ?
– Je ne pouvais pas entendre, je jouais du piano, mais que se passe-t-il ?
– On vient de nous téléphoner que chez vous, on est en train d’assassiner un nommé Chopin.

Pour l’amour des claviers

Les perles : les petites annonces

« Informaticien de 35 ans, raffiné, aimant le piano, vous cherche si vous avez 40 ans maximum et possédez un Steinway. »

Elle jouait du piano debout

Une femme de ménage se présente pour une nouvelle place. D’emblée, elle dicte ses conditions :
– Je ne nettoie pas le bac à douche, le fond de la baignoire, le tartre de la cuvette du WC, etc. Sa future patronne lui demande : « Savez-vous jouer du piano ? »

La réponse fuse :
– Parce qu’en plus, il faut savoir jouer d’un instrument de musique !

La patronne :
– Il va bien falloir vous occuper pendant que je me charge des travaux ménagers.

Le fou du piano

Un malade en regarde un autre en train de jouer du piano dans le bar de l’hôpital psychiatrique. Il s’approche et lui demande :
– Vous ne vous servez jamais des pédales ?
– Si, mais seulement pour freiner quand je joue trop vite.

Abus de confiance

Deux médecins discutent à la terrasse d’un café lorsque passe une dame qui sourit au premier :
– Une patiente ? demande son collègue.
– Si l’on peut dire… Elle est venue me consulter avant-hier pour un bouton et je lui ai prescrit de ne plus jouer de piano pendant quinze jours.
– Je ne vois vraiment pas le rapport !
– Son appartement est juste au-dessus de mon cabinet.