Le champagne, c’est trop classe

Un mec qui vient de se lever une minette dans un récital à Pleyel, ramène sa conquête dans son duplex de Neuilly.

Il la fait entrer dans son palace, règle l’halogène sur tamisé, met la Cinquième de Malher sur la stéréo, puis il va dans la cuisine pour préparer les verres :
– Dites-moi, je n’ai plus que du champagne ou de la Tequila… Qu’est-ce que je vous sers ?

La fille (en pâmoison) :
– Du champagne ? quelle autre boisson pourrait-on boire à cette heure de la nuit, après cette soirée si réussie ? Ce breuvage est un peu comme vous, tellement romantique, tellement émoustillant avec ces petites bulles que l’on sent éclater dans le palais et qui délivrent petit à petit tout leur arôme… Remarquez, je crois que je vais quand même prendre la tequila parce que le champagne, ça me fait péter.

Rate this post