La blonde à points

Une blonde se fait arrêter après avoir grillé un feu rouge. Elle demande au policier qui lui dresse sa contravention :
– Ça veut dire quoi « 4 points pour un feu rouge » ? Vous donnez des points maintenant ?
– Bien sûr Madame ! Au bout de 12, vous gagnez un vélo…
– Ah ben ça alors… J’ai hâte d’en gagner un !

Faut pas pousser…

– Votre permis, s’il vous plaît !
– Ça alors ! réplique le mec. J’ai déjà bien du mal à trouver quelqu’un qui me prête sa voiture, si en plus il faut aussi lui emprunter son permis de conduire…

La vie c’est comme ça…

Le succès à 2 ans : C’est de ne pas faire dans sa culotte.
Le succès à 3 ans : C’est d’avoir des dents.
Le succès à 12 ans : C’est d’avoir des amis.
Le succès à 18 ans : C’est d’avoir le permis de conduire.
Le succès à 20 ans : C’est de bien faire l’amour.
Le succès à 35 ans : C’est d’avoir de l’argent.

Et puis ça repart dans l’autre sens !

Le succès à 50 ans : C’est d’avoir encore de l’argent.
Le succès à 60 ans : C’est de faire encore l’amour.
Le succès à 70 ans : C’est d’avoir encore le permis de conduire.
Le succès à 75 ans : C’est d’avoir encore des amis.
Le succès à 80 ans : C’est d’avoir encore des dents.
Le succès à 85 ans : C’est de ne pas faire dans sa culotte.

Mauvais plan

Les perles : la justice

Un directeur régional d’Air Maroc est condamné à dix-huit mois de suspension de permis et 5.000 francs d’amende pour conduite en état d’ivresse. On préférera ses plans de vol à ses plans de ville.

L’ivresse des paillotes

Les perles : la justice

Un an de suspension du permis de conduire : c’est la peine que le tribunal correctionnel d’Ajaccio a infligée à un automobiliste ivre, interpellé par les gendarmes. L’insolent avait lancé à l’agent interpellâtes : « Espèce de Mazères (du nom du commandant de la légion de gendarmerie corse mis en examen dans l’affaire Bonnet) ! Moi, au moins, je ne brûle pas les paillotes. »