Dur à avaler

Un rapport du gouvernement vient de révéler que plus de quatre millions d’Américains divorcés payent des pensions alimentaires pour des enfants qui ne sont pas les leurs.

Le propre du célibataire

CÉLIBATAIRE :

Sale pervers macho qui, quelque part, prive une femme de son droit inaliénable à la pension alimentaire.

Le dernier chèque de pension alimentaire

Le père divorcé depuis 15 ans dit à sa fille qui vient d’avoir ses 18 ans, donc majeure :
« Elisabeth voici le chèque de pension alimentaire à remettre à ta mère. Tu lui diras qu’enfin c’est le dernier !! Et à ce moment là, regarde bien sa tête ! »

Elisabeth se rend chez sa mère et exécute point pour point le message de son père. La mère, sans hésitation, réplique en disant à sa fille :
« Vas voir ton père et dis lui que je le remercie beaucoup, dis lui également qu’il n’est pas ton père et regarde bien sa tête à ce moment là ! »