Les sorties à la pêche

Les perles : les réseaux sociaux

« Enfin je crois que ma fille a trouvé quelqu’un avec qui elle est très bien. Il s’occupe d’elle, la gâte, l’aide dans la maison, l’aide avec ses animaux, l’amène à la pêche… »

(Bernadette)

Ça c’est la poisse

À la nuit tombante, un pêcheur rentre chez lui en rasant les murs. Manque de chance, il rencontre son voisin :
– Alors, on revient de la pêche ? Et bredouille, comme d’habitude !
– Pire que ça : en m’arrêtant au tabac pour acheter des cigarettes, je me suis fait voler les deux truites que j’avais achetées chez le poissonnier !

Appeler les gendarmes

Dans un magasin « Tout pour la chasse et la pêche », un client se renseigne :
– Est-ce que ces appeaux pour attirer les canards ont été testés ?
– Je n’ai jamais eu de réclamation, répond le vendeur, pourquoi cette question ?
– La dernière fois, dit le chasseur, j’ai soufflé dans un appeau « spécial perdreaux » et j’ai vu aussitôt débarquer les gendarmes !

Silence, je pêche !

Un gamin accompagne son père à la pêche, et l’abrutit littéralement de questions :
– Dis papa, pourquoi l’eau de la rivière est grise, alors que l’eau de la mer est bleue ? Dis, papa, pourquoi les chiens ont des oreilles, et pas les poissons ? Dis papa, pourquoi un asticot n’a pas de pattes ?

À la fin, excédé, le père s’écrie :
– Moi, quand j’étais petit, je ne posais pas sans cesse des questions comme ça à mon père.
– Eh bien, réplique l’enfant, tu as eu tort. Si tu l’avais fait, maintenant tu serais peut- être capable de répondre aux miennes !