pastis

Zaïtchick – Massacre à Marseille

Fausse couverture de polar réalisée par Zaïtchick
Zaïtchick – Massacre à Marseille

(dessin du 19 novembre 2010)

Mise en bière sur la Canebière de Boudu dans la série (petit) jaune aux Éditions Guillaumard.

Hommage à Dubout (sauvé des eaux par le pastis ^^), illustrateur attitré des affiches des adaptations de Marcel Pagnol au cinéma, des films avec Raimu et Fernandel etc. Et un petit clin d’œil au feuilleton télé préféré de ma maman.

Publicité

La drague au whisky

C’est un gars qui passe boire un coup dans un bar après son boulot.

Alors qu’il sirote son pastis, une superbe poulette vient s’asseoir sur un des tabourets. Le gars, pas timide, vient s’asseoir à côté d’elle et lui propose de lui payer un verre. Elle accepte et ils commencent à discuter.

Puis il lui repaie un verre, puis un autre encore. Un peu plus sûr de lui à ce moment là, le gars lui propose d’aller poursuivre la conversation dans une chambre d’hôtel…

Là, la fille lui dit :
– Hé ! Pour qui tu me prends ? Je ne me transforme pas en Marie-couche-toi-là après trois whiskies tu sais !
– OK OK OK… Alors, il en faut combien ?

La dilution du Pastis

Les perles : à l’école

« La dilution, c’est comme le pastis, quand vous prenez un volume de pastis mélangé avec un volume d’eau, vous avez toujours la même quantité de pastis, mais c’est plus facile à boire. »