parti politique

La repentance générale

Les perles : la justice

Philippe Séguin suggère ce qu’il appelle un « acte de repentance générale » sur le financement occulte des partis. Vont-ils nous refaire le coup de l’amnistie, se demandent les Français ? On croyait pourtant que l’affaire Urba avait servi de leçon.