parade

Garde au poil !

Le jour de la parade, le préfet de police passe en revue les brigades canines exclusivement composées de splendides bergers allemands. Parmi eux se trouve pourtant un misérable petit chien.
– Je suppose que cette chose-là ne fait pas partie de la brigade ? dit-il avec mépris.
– Détrompez-vous, lui répond un capitaine, il travaille pour les services secrets.

La confi-culture

Les perles : les graffitis

« La culture, c’est comme la confiture, moins on en a, plus on l’étale. »

(Jean Delacour, d’après un graffiti sur les murs en 1968.)