18 mai 2017 – Quand on M, on ne compte pas…

Le vide textuel de Catherine M. 2

dessin humoristique de Catherine Millet aux toilettes entouré de papier WC
18 mai 2017 – Quand on M, on ne compte pas…

Catherine Millet : « Je regrette d’être pourvue en triple épaisseur… j’aurais prouvé aux clandestins qu’on peut sortir du trou en étant sans papiers. »
(caricature de Catherine Millet)

3 (60%) 1 vote

Un mauvais moment au Paradis

C’est au paradis, un mec qui s’ennuie un peu demande à Saint pierre s’il pourrait baiser une gonzesse de temps en temps
– Mais tu fais ce que tu veux, tu es au paradis !

Le gars repère une super nana, il la baise.

Puis il voit un ange : Il le chope, il l’encule.

Puis il a un gros besoin de chier, il va derrière un nuage, et zou, la grosse commission.

Comme il n’y a pas de papier, il arrache un bout de nuage, et à ce moment il entend « WOOOUUUUAAAAIIIEEE ! »

Et tout à coup le gars se retrouve dans son lit avec sa femme à côté qui gueule :
– Que tu me baises, d’accord, que tu m’encules, passe encore, mais que tu me chies sur la gueule et que tu m’arrache les poils du cul pour te torcher avec, là je dis stop !

Rate this post

Se torcher le cul avec un ticket de bus

Savez-vous comment vous torcher le cul avec un ticket de bus ?

1 ) Prendre le ticket de bus ; le plier en quatre.

2 ) Découper une partie d’environ 5 mm du coin comportant la pliure ; le garder précieusement.

3 ) Déplier le ticket ; vous devriez obtenir un ticket percé en son milieu d’un trou d’un cm de diamètre.

4 ) Passer le majeur dans le ticket.

5 ) Se mettre le majeur dans l’anus et récurer frénétiquement.

6 ) Utiliser le ticket pour essuyer le doigt.

Et le coin, me direz-vous ? C’est pour enlever la merde qui reste sous l’ongle.

Dessin d'un homme qui vient de s'essuyer le cul avec uin ticket de bus
Se torcher le cul avec un ticket de bus
Rate this post