Les moutons jaunes

Le responsable d’une grande centrale syndicale raconte :
– Je n’arrivais pas à m’endormir, hier soir. Alors je me suis mis à compter des moutons. Jusqu’à trois heures du matin, j’en ai vu sauter par-dessus la barrière
– Et à trois heures, vous vous êtes enfin endormi ?
– Non, j’ai continué à compter les moutons. Mais ceux-là ne sautaient plus. Ils défilaient en portant des pancartes pour protester parce qu’ils faisaient des heures supplémentaires !

C’est pourtant clair !

Dans un champ, un promeneur s’approche d’une soucoupe volante d’où jaillit un extraterrestre furieux. Montrant la pancarte qu’il a planté à proximité et qui porte l’inscription : KWZR- RWFTZUKZ, le petit homme vert se met à hurler :
– Alors, vous ne savez pas lire ?

Comme au boulot…

Il est gardien de cimetière dans une petite commune de province. Un de ses oncles étant décédé dans un pays voisin, il n’osa pas faire autrement que d’assister à l’enterrement. Et il colla à la grille de son cimetière une pancarte avec ces mots : « Fermé pour cause de décès ».

Va comprendre, Charles !

Un philosophe confie à un autre :
– Je ne comprends pas les gens. On leur dit qu’on peut faire le tour du monde en une demi-heure où qu’un garçon est né au Pakistan avec un corps de serpent, et personne ne le mettra en doute. Mais on accroche sur un banc une pancarte « peinture fraîche » et tout le monde le touchera pour vérifier si c’est vrai !

Le régime du gardien…

Les perles : les publicités

Vu cette pancarte dans un jardin zoologique :
« Ne jetez pas de nourriture aux animaux, si vous avez des croûtes de pain ou des cacahuètes dont vous souhaitez vous débarrasser, donnez-les plutôt au gardien à l’entrée. »