Une haleine de chatte

C’est un mec dans un bar qui boit son Martini et voit deux nanas accoudées au zinc. L’une n’est pas trop mal et la seconde est franchement canon ! Du coup il continue de la reluquer…

Au bout d’un moment, il les voit partir ensemble aux WC pendant un petit bout de temps, puis, enfin elles en reviennent. Alors, celle qui est la moins bien balancée des deux filles arrive vers le gars, remarquant qu’il n’avait pas cessé de les mater, et elle lui dit :
« Dis donc mon grand, elle te plait ma copine ? »

Alors comme le gars a un petit coup dans le nez, il lui répond naturellement :
« Ben ouais c’est clair ! J’aimerai bien l’avoir dans mon lit ! »

La fille :
« Ah ouais ! T’aimerais bien renifler sa chatte hein ?!!!! »

Le mec (excité) :
« Oh Ouais !!! »

Alors la fille s’approche du visage du gars et lui fait :
« HAAaaaahhhhhh » (en lui soufflant son haleine à la figure)

La dame pipi

Les perles : la police

Mlle X., domiciliée face au café de B, signale que des personnes ayant bu au bar urinent sur le mur de son habitation et que l’odeur l’incommode.

Les odeurs idéales

« Un idéaliste est un homme qui, parce qu’une rose a meilleure odeur qu’un chou, en conclut qu’elle fera un meilleur potage. »

Henry Louis Mencken

Le Dieu Nonoss

Ne vous êtes-vous jamais demandé ce qui poussait les chiens à se renifler le derrière à chaque fois qu’ils rencontrent un de leurs congénères ? Je vais vous donner l’explication :

Il y a très très longtemps, bien avant que les humains n’apparaissent, c’étaient les chiens qui régnaient en maîtres sur la planète. Ils étaient comme le sont les humains actuellement : ils marchaient sur leurs pattes de derrière, ils parlaient entre eux, bref, ils avaient ce que l’on peut appeler une vraie société… La seule différence est qu’ils vivaient avec un Dieu vivant, le dieu « Nonoss ».

Un jour, en pleine célébration du dieu Nonoss, un des chiens de l’assemblée laissa échapper une flatulence d’une odeur pestilentielle et cette odeur infecte se propagea jusqu’aux narines du dieu Nonoss.

Le dieu fut extrêmement fâché, et demanda au chien coupable de se dénoncer pour qu’il subisse sa punition. Or, aucun chien n’avança. Le Dieu Nonoss, après de multiples menaces, décida de transformer tous les chiens en ce qu’ils sont aujourd’hui.

Et depuis ce jour-là, les chiens cherchent le coupable…

L’alerte aux pieds

Les perles : la police

Dans un immeuble de Fère-en-Tardenois (Aisne), un voisin détecte une odeur forte provenant de l’appartement de M. X. dont la porte est restée entrouverte. Il prévient immédiatement le centre de traitement des appels du service départemental d’incendie et de secours qui en informe le COG (Centre d’Opération de la Gendarmerie) de Laon (Aisne). Les militaires de la brigade locale et les services du Gaz de France sont dépêchés sur place. A 8h00, le COG reçoit le compte rendu suivant :
« Après vérifications, il s’avère que cette odeur nauséabonde provenait d’une paire de souliers appartenant à M. X. qui avait omis par ailleurs de fermer la porte de son appartement. Aucune fuite de gaz n’a été constatée. Le propriétaire des souliers suspects a été invité à fermer sa porte et… à ouvrir largement toutes ses fenêtres afin d’éviter toute asphyxie. »