obsession

Publicité

La fellation obsessionnelle

Une superbe nana va consulter un psy.

« Docteur, » lui dit-elle une fois allongée sur le divan, « j’ai un grave problème obsessionnel… À la moindre frayeur, à la moindre peur, il faut que je prenne quelque chose dans la bouche et que je me mette à le sucer. Ça peut être un stylo, un bonbon, un caillou… n’importe quoi ! Est-ce que vous pouvez-faire quelque chose pour moi ? »

À ce moment-là, le psy s’approche sans faire de bruit derrière elle, puis il baisse son pantalon en criant : « Bouh !!! »

Deux poids, deux mesures

Les femmes pensent que si une femme mariée va « voir ailleurs », c’est parce qu’elle manque d’affection à la maison.

Les femmes pensent que si un homme marié va « voir ailleurs », c’est parce que les hommes sont des cochons obnubilés par le sexe.