Dialogue nocturne

Une fille, un gars :
– Allez… S’il te plaît chéri ?
– Non. Laisse-moi tranquille.
– Allez, ça ne te prendra pas trop de temps.
– Après je ne pourrais pas me rendormir.
– Mais sans ça, je ne pourrai pas dormir.
– Je voudrais bien savoir pourquoi tu penses à des trucs pareils au beau milieu de la nuit ?
– Parce que je suis brûlante !
– Toi, tu es chaude au pire moment, vraiment.
– Si tu m’aimais, je ne devrais pas avoir à insister comme maintenant pour que tu le fasses !
– Si tu m’aimais MOI, tu aurais plus de considération pour moi.
– Alors tu ne m’aimes plus.
– Mais si je t’aime, mais laisse tomber ça pour cette nuit, OK.
– (sanglots)…
– (Aaarrghh-soupirs) D’accord, je vais le faire, tu as gagné.
– Qu’est-ce qui se passe chéri ? Tu as besoin d’éclairage ?
– Je ne trouve pas…
– Ben vas-y à tâtons, tu vas quand même bien y arriver.
– Ça y est, voilà. J’y suis. Alors, heureuse ?
– Ahhhh, enfin, OUI, comme ça fait du bien !
– Bon, la prochaine fois que tu voudras dormir la fenêtre ouverte, t’iras l’ouvrir toi-même !

Maman, j’ai soif

– Mais qu’as-tu dans la tête ? demande une mère, en pleine nuit, à son fils de huit ans. Tu me réveilles une première fois à minuit pour me dire que tu as soif. À deux heures, tu me réveilles encore sous le prétexte que ton ours a soif. À trois heures, ce sont tes soldats de plomb qui veulent boire. Et maintenant, à quatre heures, tu me re-réveilles ! Mais enfin, pourquoi ?
– Parce que, maman, j’ai pensé que peut-être toi-même, maintenant, tu avais soif.

Les verres de la blonde

Savez vous pourquoi une blonde met un verre d’eau plein et un verre d’eau vide sur sa table de nuit le soir avant de se coucher ?

Un verre plein si elle a soif et un autre verre vide si elle n’a pas soif !