La nuit de noce du portable

C’est l’histoire de Pépito, un jeune gars extrêmement timide qui n’a jamais fait l’amour.

Un beau jour, ce jeune homme trouve malgré tout une jeune fille à son goût, et envisage de convoler en justes noces avec elle.

Le soir de son mariage, le jeune marié est mort de trouille, ne sachant pas comment les choses doivent se passer au lit. Son meilleur ami lui propose de lui expliquer la marche à suivre au moyen d’un téléphone portable. La jeune mariée, un peu niaise – fallait-il le préciser – accepte…

Vient le moment critique :
– Bernard, Bernard, tu m’entends, demande le marié, ça y est, je suis tout nu maintenant. Qu’est-ce que je fais ?
– Maintenant, tu la déshabilles.
– Voilà, ça y est. Et maintenant ?
– Bon, tu sais ce que c’est que le vagin ? Tu vois où ça se trouve ? Eh bien tu n’as qu’à introduire dedans le truc tout dur que nous avons toi et moi et qu’elle n’a pas !

Deux secondes plus tard, la communication était coupée, Pépito venait de faire disparaître son portable…

Rate this post

La jeune mariée en kit

Les nouveaux mariés sont enfin seuls dans la chambre nuptiale. La nuit de noces s’annonce prometteuse.

Lui s’assoit sur le lit pour assister au spectacle tant attendu de sa jeune épouse se déshabillant rien que pour lui.

Horreur et consternation ! Elle retire son voile et son œil de verre qu’elle pose sur la table de nuit. Elle s’enfonce dans un fauteuil et dévisse sa jambe de bois.

Lui, il a la nausée. Il se précipite dans la salle de bains tandis qu’elle lui annonce suavement :
« Mais, où vas-tu ? Je suis prête ! »

Alors, lui, après s’être enfermé dans la salle de bains :
« C’est d’accord, chérie ! Tu sais ce que je veux, non ? Alors envoie-le moi ! »

Rate this post

Le vacarme du Futuroscope

C’est Papi et Mamie qui prennent les premières vacances de toute leur vie. Et c’est grâce à Monsieur le Maire que la commune a bien voulu leur faire ce cadeau à l’occasion de leurs Noces d’Or. Avec la subvention municipale, le couple va avoir droit à un séjour de trois jours au Futuroscope avec voyage en bus… C’est vous dire s’ils sont contents !

Lorsque les deux aînés arrivent dans l’hôtel, on les conduit jusqu’à leur chambre, située entre l’ascenseur et la suite nuptiale.

Après la première nuit, la grand-mère vient se plaindre à la réception :
– C’est incroyable ce que notre chambre est bruyante ! On a pas pu dormir de toute la nuit !
– Je suis vraiment désolé pour vous, madame, lui répond le réceptionniste. Quels bruits vous ont empêché de dormir ?
– Oh ben, c’est simple : d’un côté de notre chambre, avec l’ascenseur, c’était « je descend-je remonte » pendant toute la nuit, et de l’autre, avec la suite nuptiale, c’était « je rentre-je sors » sans interruption.

Rate this post

Le jeûne des jeunes mariés

Un jeune couple vient de se marier et passe sa première nuit ensemble chez les parents du marié. Le lendemain matin, la mère du marié, se réveille et prépare une belle table pour le petit déjeuner.

Elle va sous l’escalier et appelle chacun pour venir déjeuner. Tout le monde descend, excepté le jeune couple. Après une longue attente, ils décident de manger sans eux.

La mère dit : « Je me demande bien pourquoi ils ne descendent pas manger ? »

Le plus jeune des fils dit : « Maman, je pense… »

« Oh, ne dis rien, je ne veux pas entendre ce que tu penses ! » dit la mère imaginant les commentaires inappropriés sortant de la bouche de son enfant de 8 ans.

A midi, la mère prépare à nouveau un bon et savoureux repas et appelle le jeune couple pour manger. 5 minutes plus tard, ils n’étaient toujours pas là, donc la famille mangea sans eux.

Pendant qu’elle débarrassait la table, la mère dit à nouveau : « Je me demande bien pourquoi ils ne sont pas descendus manger ? »

Et à nouveau, le jeune fils commença à parler, mais la mère l’arrêta immédiatement.

Au dîner, cela recommença. Après le repas, la mère, se demanda pourquoi ils n’avaient pas mangé de la journée.

Le jeune fils, recommença : « Maman, je pense… »

« Bien, dis-moi à quoi tu penses ? » demanda la mère furieuse.

« Je pense que quand mon grand frère est descendu cette nuit pour prendre de la vaseline, il a pris la colle pour faire mes maquettes d’avion. »

5 (100%) 1 vote

La toute première fellation

C’est une blague visuelle classée X à faire entre copains.

Pour la bonne réalisation de cette blague, il vous faudra choisir l’endroit (terrasse de café, discothèque…) et disposer d’une cannette de soda ou de bière à la main.

C’est l’histoire d’une jeune fille qui n’a encore jamais connu l’amour physique et qui doit se marier tout prochainement. La jeune vierge sait que son fiancé est lui aussi pur qu’au premier jour.
C’est pourquoi, afin que la nuit de noces se passe le mieux possible, elle demande conseil auprès de sa mère qui lui explique alors en long et en large tout l’art de rendre un homme heureux au lit.

La nuit de noces arrive. Le jeune marié, très impressionné, prend sa douche très rapidement et se glisse sous les couvertures aussitôt après… Mais rien que le fait de voir sa belle et jeune épouse toute nue lui provoque une érection formidable !

« Je sais ce que je dois faire ! » lui dit alors la jeune épouse. Et sans se faire prier, elle se met à pratiquer sur le sexe de son mari sa première fellation.

En moins de deux minutes, le jeune gars ne peut plus se retenir et il « crache sa purée ».

Ravie d’avoir su combler son mari, la jeune femme vient se lover auprès de lui… Ce qui a pour effet quasi instantané de réamorcer la libido du conjoint !

Toujours très bien disposée, elle reprend le sexe de son mari en bouche et au bout d’un temps un peu plus long, elle parvient encore à l’amener au nirvana : en grognant et en gémissant de plaisir, son homme jouit à nouveau. Comblé par tant d’attentions, il est plein de gratitude :
« Oh ma chérie, tu m’as vraiment comblé. Je n’ai jamais éprouvé autant de plaisir de toute ma vie ! Qu’est-ce que je peux faire pour te faire plaisir ? »

Et là, vous vous tournez vers vos potes et vous leur demandez : « Qu’est-ce que vous pensez qu’elle a répondu ? » et sans attendre leur réponse, vous prenez une gorgée de bière dans la bouche, et vous leur dites « EMBRASSE-MOI » en veillant bien à leur postillonner à la figure.

Rate this post