Tout au fond du puit

Un couple de Parisiens se promène à la campagne. La nuit descend. Soudain, le mari disparaît. Il vient de tomber dans un nouveau puits sans protection.
– Antoine, Antoine ? crie la femme. Réponds-moi ! Jusqu’où as-tu de l’eau ?

D’un vague glouglou émergent quelques paroles :
– Jusqu’aux chevilles !
– Ah, tu me rassures !

Et la précision arrive dans un autre glouglou :
– Oui, mais je suis tombé la tête la première.

Dieu et le curé qui se noyait

Un curé est en train de se noyer au milieu d’un fleuve. Par chance, il passe une péniche qui lui envoie une corde :
« Accrochez vous, mon père ! » lui lance le batelier.

Le curé répond :
« Je vous remercie mon, fils, mais je fais confiance à Dieu pour me sauver. »

Le curé est toujours en train de se débattre avec sa soutane lorsqu’un passant en voiture lui jette une bouée de la berge :
« Accrochez vous, mon père ! » lui lance le passant.

Le curé répond :
« Je vous remercie mon, fils, mais je fais confiance à Dieu pour me sauver. »

Le curé commence à boire la tasse et à s’enfoncer dans l’eau lorsqu’un hélicoptère arrive et lui envoie une corde :
« Vite, accrochez vous, mon père ! »

Le curé répond entre deux tasses :
« Je vous remercie (bloub) mon, fils, mais je fais (bloub) confiance à Dieu pour me (bloub) sauver. »

Puis le curé se noie…

… arrivé au paradis, le curé rencontre Dieu, et lui dit :
« Dis-donc Dieu, tu m’a bien laissé tomber tout à l’heure ! »

« Comment ça ? » lui répond Dieu « Je t’ai envoyé une péniche, une voiture et un hélicoptère ! »