Ce que révèle vos achats…

Une femme se rend à l’Intermarché de son quartier et achète un paquet de Jenny sans bouillir, un savon Loux, un pack de quatre yaourts D.A., trois oranges, et enfin, un stick de déodorant. Lorsqu’elle amène son chariot pour régler ses achats, le caissier lui dit :
– Oh oh, vous, vous devez être célibataire
– Waow, c’est vrai ! Ma parole, vous êtes un vrai devin pour avoir trouvé ça juste en regardant les produits que j’ai acheté !
– Oh non, répond le gars, j’ai juste dit ça parce que vous êtes vraiment moche.

Rate this post

Les boulettes du clitoris

C’est dimanche dans la pizzeria O Sole Mio. Tony, le serveur, ouvre la porte à toute la famille Rossi (des habitués).

Le premier enfant entre :
– Mama mia Enzo, mais qu’est-ce que tu peux bien manger pour être gros comme ça ? Demande le serveur. Allez, dis-moi combien tu pèses ? Enzo lui répond :
– Je pèse 120 kilos et je mange des spaghettis avec des grosses boulettes !

Tony le serveur dit alors :
– Mais tu prends de bien trop grosses bouchées mon enfant !

Le deuxième enfant entre dans le restaurant :
– Mama mia Vincenzo, mais qu’est-ce que tu peux bien manger pour être gros comme ça ? Demande le serveur. Allez, dis-moi combien tu pèses ?

Vincenzo répond :
– Je pèse 100 kilos et je mange des spaghettis avec des grosses boulettes !

Tony le serveur dit alors :
– Mais tu prends de bien trop grosses bouchées mon enfant !

Le dernier enfant, tout maigrichon, entre dans le restaurant.
– Mama mia Andrea, mais qu’est-ce que tu es maigre !!! Qu’est-ce que tu peux bien manger pour être maigre comme ça ? Demande le serveur. Allez, dis-moi combien tu pèses ?

Andréa répond alors :
– Je pèse 60 kilos et mon plat favori, c’est le clitoris !

Tony le serveur, peu au fait des spécialités étrangères lui répond :
– Du clitoris ? Encore une de ces spécialités étrangères ça, c’est de la merde !

Et Andréa :
– Ah, lui répond Andréa, si le clitoris a un goût de merde, c’est que tu prends de bien trop grosses bouchées Tony !

Rate this post