La particule de Kalkbrenner

Le pianiste Kalkbrenner tenait beaucoup à la particule qui précédait son nom et en faisait étalage en toute occasion.
– Savez-vous, dit-il à quelqu’un de sa connaissance, que la noblesse de ma famille remonte aux Croisades ? Un de mes ancêtres a accompagné l’empereur Barberousse.
– Au piano ? demande l’autre.

Rate this post

Un sexe de poulet

Au Moyen-âge, un noble, très amoureux de la comtesse habitant le château voisin lui fait une cour effrénée depuis de longs mois. Un soir, il organise un somptueux repas où la belle est, bien entendu, l’invitée d’honneur….

Pendant le repas, les serviteurs apportent les différents mets. L’un d’eux présente à la comtesse un superble plat dans lequel se trouvent plusieurs poulets rôtis.

La belle hésite à choisir pendant plusieurs minutes, ne sachant quel morceau serait le plus à son goût. Enfin, elle se sert et prend un cou de poulet.

Notre hôte, voyant cela, se penche vers sa voisine, la comtesse, et lui glisse malicieusement à l’oreille :
– Allons, ma chère Comtesse, avec de si belles cuisses, vous ne tirez qu’un cou ?

Rate this post

La provenance de la nourriture

La vieille baronne Dure de Lafeuille est d’un snobisme exécrable. Un soir, pendant le dîner, elle appelle sa cuisinière :
– Dites-moi Marguerite, qu’est-ce que c’est que ce plat que vous nous servez ?
– C’est de la langue, madame la baronne, lui répond la cuisinière.
– Comment ? De la langue ? Mais vous n’y pensez pas ! Comment osez-vous me servir quelque chose qui provient de la bouche d’une vache ?
– Très bien, madame la baronne. Peut-être préférez-vous que je vous fasse des œufs comme ce matin ?

Rate this post