La perte téléphonique

Un homme téléphone à son collègue. C’est le jeune fils de trois ans de ce dernier qui répond.
– Allô (tout bas).
– Bonjour, est-ce que ton papa est là ?
– Voui (tout bas).
– Puis-je lui parler ?
– Non (tout bas).
– Pourquoi ?
– Il est occupé (tout bas).
– Y a-t-il d’autres personnes ?
– Voui (tout bas).
– Qui ?
– Ma mère (tout bas).
– Puis-je lui parler ?
– Non (tout bas).
– Pourquoi ?
– Elle est occupée (tout bas).
– Mais y a-t-il d’autres personnes dans la maison ?
– Voui (tout bas).
– Qui ?
– La police (tout bas).
– Mais (énervé) puis-je leur parler ?
– Non (tout bas).
– Mais pourquoi ?
– Ils sont occupés (tout bas).
– Mais que font-ils à la fin ?
– Il me cherchent ! (très très bas).