Le facteur inconnu

Le jeune fils de la famille était extralucide. Il arrivait à voir les choses avant qu’elles n’arrivent.

Un soir, avant de se coucher, il dit :
– Bonsoir maman, bonsoir papa, bonsoir grand-père, adieu grand-mère.
Et la grand-mère passa de vie à trépas durant la nuit.

Quelques mois plus tard, juste avant de se coucher, le gamin dit :
– Bonsoir maman, bonsoir papa, adieu grand-père.
Et le lendemain, le grand-père est victime d’une crise cardiaque qui le foudroie sur place.

Encore quelques mois passent et un soir, le gamin dit :
– Bonsoir maman, adieu papa…
Le père commence alors à paniquer. Il se couche et s’endort malgré tout difficilement.

Le lendemain, il va au travail en transport en commun pour limiter les risques. Il décide même d’employer un garde du corps armé pour assurer sa sécurité… Finalement, la journée se passe bien et il rentre du travail rassuré.

Sa femme l’attend toute émue sur le pas de la porte :
– Chéri, une chose horrible s’est passée. Le facteur qu’on connait depuis si longtemps… Il est mort juste devant chez nous…

Fidèle comme jamais

Sagesse populaire :

« Ne crains pas que ta femme te trompe, fais en sorte qu’elle soit heureuse. Une femme heureuse est une femme fidèle.
Ne crains que ton mari te trompe, fais en sorte qu’il ne respire plus. Un homme mort est un homme fidèle. »

Le théâtre de Corneille

Les perles : à l’école

« C’est après sa mort que Corneille se consacra surtout au théâtre. »

Un remède chevalin

Un fermier demande à son voisin :
– Qu’est-ce que tu avais donné à ton cheval quand il était tombé malade le mois dernier ?

L’autre répond :
– De la térébenthine.

Une semaine plus tard le fermier dit à son voisin :
– J’ai fait comme toi, j’ai donné de la térébenthine à mon cheval, mais il est mort sur le coup !

L’autre répond :
– Ah bon ? Le tien aussi ?