Le voisin terrifiant

Un type entre dans un commissariat et explique :
– Mon nouveau voisin me fait peur.
– Pourquoi ?
– Il m’appelle sans cesse Henri IV.
– C’est une plaisanterie sans gravité.
– Si, c’est grave : il s’appelle Ravaillac.

La faute d’Omar

Les perles : la justice

« Omar m’a tuer » : assurément la faute d’orthographe la plus médiatisée des quinze dernières années. Qui l’a signée ? Ghislaine Marchai, la riche veuve de Mougins, au terme d’une agonie sanglante, pour désigner Omar Raddad, son jardinier marocain ? Ou bien quelque machiavélique assassin qui aurait voulu montrer du doigt Omar pour mieux s’épargner lui-même ?

La mouche du flic

« Quand un policier tue une mouche, il en trace toujours le contour à la craie. »

Pierre Légaré

La vache, un témoin !

« Une femme m’a agressé dans la rue : « Vous savez que pour fabriquer votre veste en cuir, il a fallu tuer une vache ? », et j’ai répondu : « Je ne savais pas qu’il y avait des témoins, maintenant je vais être obligé de vous tuer vous aussi. » »

Jake Johansen

Le crime suicidaire

Les perles : la justice

Le bâtonnier et académicien Henri Robert, défendant un caporal qui a assassiné une femme de quarante coups de couteau, est si ému qu’il en perd le contrôle de sa plaidoirie : « Non, mon client n’a jamais eu d’intention criminelle : il voulait se suicider d’abord et la tuer après. »